Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 208

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 208

janvier 11, 2018 par Nicole Guihaumé

abcès de fixation

Mon cher Bill,

Je me demande souvent ce qui nous est arrivé à toi et moi dans nos existences passées, et la logique, je te l’ai plus d’une fois écrit, me semble être que nous avons porté tort, mais aussi que nous avons eu un lien suffisamment fort pour qu’il ait laissé une empreinte indélébile. L’opposition rencontrée n’est pas là par hasard. Je ne te connais pas, ne peux rien savoir des années qui se sont écoulées avant 1990 autrement que par Joan Brewer qui me semble la plus fiable. Si je prends mon histoire, je n’ai pas posé d’acte nocif. Ma question, tu l’auras deviné, concerne l’antériorité d’une action que nous aurions engagée en opposition au crime. Est-ce la première fois que nous sommes dans cette situation ou l’avons-nous déjà amorcé, et en ce cas, symboliserions-nous le risque d’échec du plan de Pike avant même de poser un acte ?

L’intérêt général est évidemment dans un renoncement accepté et compris à ce plan. Qu’il soit exposé avec la réalité de son origine dont je ne crois pas qu’elle puisse être autre que traumatique. Je pense, bien sûr, à Salem, mais il est aussi possible qu’il y ait d’autres origines à découvrir. J’aimerais développer des habiletés médiumniques, du genre de celles de Cayce, comme de celles de Marie-Dominique Jarry, qui n’avait pas l’ombre d’une hésitation quand elle m’a demandé, en 2004, qui m’en voulait, m’a affirmé qu’on m’avait coupée du monde avec mes chats. Elle avait/a une expérience largement confirmée, stabilisée. Or, ce qu’elle m’a affirmé était qu’elle n’avait jamais vu ça, ce n’est donc pas une grille de lecture qu’elle a reproduite, et ce qu’elle m’a dit, sans me connaître, était exact.

Est-ce don, trajectoire, comment est-elle arrivée à cette habileté ? Ce peut être héritage familial, rencontre, il peut y avoir mil raisons, mais si j’en crois Cayce, pareille habileté a déjà été expérimentée avant. Une mise à jour de l’origine des traits marqués identifiables telle que le permettrait l’observation des parcours de médiums serait intéressante. Que savent-ils d’eux-mêmes, déjà ? De cette faculté ? La considèrent-ils comme acquise dans cette vie, ou l’ont-ils, en quelque façon, retrouvée ?

Je me souviens avoir lu dans des livres sur l’intelligence émotionnelle, au moment où il en est paru tellement, à la fin des années 1990, que les enfants élevés sans compétition coopéraient bien plus entre eux, se montraient spontanément soucieux du bien être de l’autre, ce qui me semble très crédible. Au mieux de ce qu’il peut être, ce monde donnerait la priorité à l’intelligence émotionnelle et relationnelle, les aspects techniques occupant par rapport à elle une position seconde. Importante, certes, mais sous son contrôle, de sorte que la technique ne soit pas déshumanisée, ni utilisée pour nuire, ce qu’elle a trop souvent été.

Si je cherche à comprendre comment les connaissances sur la réincarnation qui ont existé ont été perdues, le seul repère qui me vient à l’esprit est le livre de Sture Lönnerstrand sur Shanti Devi, dans lequel il impute la responsabilité de cette disparition à l’église. Qui pourraient, maintenant, réintroduire ces connaissances ? Si j’en crois les émissions récentes, telles que celle-ci : http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/histoires-de-reincarnation-7784063231 tout en étant énoncée, avec évocation de personnes telles que Ian Stevenson, de cas comme celui de Shanti Devi, la réincarnation n’a pas encore acquis le statut qui pourrait permettre d’en parler comme d’une réalité reconnue telle. C’est pourtant à mes yeux incontournable, et la meilleure illustration me semble être ce harcèlement. Sans cette clé de compréhension, il est tellement insensé que non plausible. Si je mets hors contexte l’histoire de la chasse d’eau, qui peut la croire ? A mes yeux, personne. C’est impensable. Je ne peux du reste pas la prouver. Par contre, je peux présenter la consommation d’eau qu’on m’attribue, et ça, c’est complètement aberrant, ne peut exister qu’avec une intention. Comment peut-on expliquer pareille intention de nuire, utilisant de tels biais, sachant qu’il s’agit de logement social ? Personnellement, je ne vois aucune explication, rien qui pourrait permettre de justifier de façon cohérente pareil acharnement. Dans bien des immeubles, il y a des locataires dont on souhaite se débarrasser ; trop bruyants, fouteurs de merde, ou autres. Je n’ai rien de tel à me reprocher.

On est face à un abcès de fixation qui, bien compris, et bien traité, doit nous mener vers une amélioration globale, un reset, et je boucle quand je pense à ça sur la certitude que seule une approche déterminée de la réincarnation, la plus rigoureuse possible, avec recherche de grilles de lecture et apport de différentes compétences, peut nous permettre ce reset. Si je me positionne dans ce cadre, tout est à revoir, y compris notre système pénal, la peine ne pouvant rien apporter de bon, si les fautes commises ont leur origine dans des existences passées. Le risque, au contraire, serait qu’elle renforce le problème auquel elle est censé répondre.

L’approche historique, autant que l’histoire peut être fiable, et non distordue, devrait apporter, les configurations singulières et porteuses d’une intensité prononcée ayant des chances de se retrouver, et il me semble, si j’en crois Cayce, que l’astrologie pourrait être outil de confirmation de ce que tel duo s’est déjà illustré. Les retrouvailles qu’il décrit, cependant, peuvent aussi ne pas être de lecture directe.

Les personnes qui ont eu la chance de vivre une NDE insistent sur deux mots ; aimer, apprendre. Pour moi, comprendre est au cœur. Si je ne comprends pas, aimer m’est plus difficile, dès qu’un problème se pose. J’apprends d’autant mieux que je comprends. J’en reviens au projet que je t’ai soumis il y a plus d’un an, je crois : une structure dont la vocation première, avec des moyens d’envergure, serait d’aborder cette dimension, et d’en assurer une communication suffisamment documentée pour qu’elle soit prise en compte, avec sites internet pour l’approfondir.

Pareille structure pourrait permettre un reset complet organisé autour de tout ce que la modernité peut apporter (sachant cependant que cette notion à des limites, si on pense aux Pyramides de Gysée, pas franchement modernes, et que nous sommes incapables de concevoir aujourd’hui) comme de ce que les savoirs traditionnels, tels que celui des coupeurs de feu [https://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/Les-coupeurs-de-feu-ont-toujours-du-succes-2014-12-01-1245754] recèlent de pratiques à explorer, et développer.

Un mal pour un bien, c’est le sens de l’abcès de fixation, c’est comme ça que je choisis de voir ce harcèlement dont j’attends impatiemment qu’il fasse place au bien qu’il doit nous apporter.

Je t’embrasse fort,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 208

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher