Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 385

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 385

avril 21, 2018 par Nicole Guihaumé

George Corwin damned by Giles Corey-

Mon cher Bill,

La Norvège semble avoir pris une part qui m’est illisible dans ce qui se joue. Je suis du mieux que je peux ce que je comprends, et ce matin, apparemment, la détermination à me mettre en difficulté en utilisant les récents incidents survenus dans mon logement semble maintenue. J’ai donc écrit un nouveau mail, rigoureusement testé, à la FED. Je ne comprends pas toujours les adresses indiquées, tel qu’aujourd’hui un ancien fichier non utilisé depuis des mois, avec des adresses sans lien évident entre elles. Il remonte à 2014, je crois, alors que je n’imaginais vraiment pas être encore à faire ces envois, quatre ans plus tard. Puis, un d’adresses norvégiennes. Pour comprendre, il me faudrait un historique précis, que je ne peux évidemment pas avoir. Il semble y avoir un lien avec Evelyn de Rothschild, très actif en ce moment.

Les AR immédiats, reçus d’adresses professionnelles, un samedi, m’étonnent. Donc ce serait connu. Je n’ai aucune idée précise de la façon dont ça l’est. Il y a certes mes mails, mais ils n’expriment que ce que j’ai réussi à comprendre, et pour qu’on y prête attention, il faut que leur contenu ait été en quelque façon validé de l’intérieur, il me semble. En ce cas, ton histoire avec Brigitte et la façon dont elle te harcèle pour se faire épouser est connue. J’en reviens à mon étonnement. Je ne vois pas comment ça pourrait tenir sur la durée, mais je suis restée sidérée de ces AR reçus du directeur général de Paris Habitat, à réception de ce mail, un dimanche soir à 23h22 et 23h26. J’avais oublié, dans mon premier envoi, de joindre les adresses de mon bailleur, et j’ai fait trois envois, ce soir là, tous copiés à des adresses de magistrats qui me reçoivent depuis bien 2 ans. 991 adresses, tout de même, dont j’ai reçu quantité d’AR, avant que la possibilité de les envoyer ne soit bloquée en mai. Elle le sait.

Une chose est certaine : je n’avais pas identifié que Salem en octobre 2011, mais aussi noté que j’avais dû être Gutele Schnapper Rothschild, que Michel et toi aviez pu être Abraham et Benjamin Goldsmid, tous deux poussés au suicide en lien avec les Rothschilds, de mémoire, et dont Gutele me semblait pouvoir avoir été proche. Si je te rejoins et que nous développons des recherches ensemble sur nos précédentes incarnations, ce que j’aimerais très évidemment faire, il y a risque que nous identifions de précédentes violences, un acharnement qui aurait traversé les siècles, semble s’être manifesté dans la maison même où vivait George Corwin, que tu me sembles avoir été, qui a été maudit par Giles Corey avant de mourir :

George Corwin damned by Giles Corey

Pour que des recherches aient été effectuées sur les miennes, il faut qu’elles aient emporté l’adhésion. Je doute qu’on ait sélectionné un élément dans un fatras d’inepties. Ce serait évidemment intéressant de communiquer cet acharnement, s’il en existe des preuves tangibles, indiscutables, parce que la preuve de la réincarnation et de l’emprise que peuvent avoir des traumas émotionnels non résorbés ne serait plus à faire. Elle serait aussi apportée de ce que s’acharner contre la personne qui en a été responsable ne résout en rien le problème. Ce besoin compulsif de se venger ne s’est pas apaisé, loin s’en faut. Soit il est traité comme tel par la personne qui le subit, quand elle en devient consciente, soit il est inscrit dans toutes les incarnations qui suivent.

C’est donc à mes yeux de première importance, dans un but d’apaisement, et non de revanche, ce qui n’aurait aucun sens, dès l’instant où l’origine est connue. Reste que si tu es habitué, par mes écrits, à ce qu’une image de toi comme un homme exposé à des violences sans que je me focalise sur ta fortune et ta célébrité, ce n’est pas le cas des Rothschilds, bien moins célèbres que toi, mais connus par ceux qui sont amenés à traiter avec eux comme n’ayant aucune fiabilité, aucun ami véritable, mais une détermination à contrôler ce monde et à le faire avec ceux qui leur sont reliés par des motifs similaires, aussi inconscients que l’ont été les leurs jusqu’en octobre 2011. Il se pourrait que mes quatre aînés soient concernés, Brigitte à coup sûr. Ça explique l’usage fait de mes écrits, à l’opposé de l’esprit dans lequel je les ai conçus, et plus encore à l’opposé de la façon dont j’ai compris la contrainte évidente que je subissais. Il n’y avait pas deux façons de parvenir à comprendre et à tenir, mais une seule : tout explorer, tout noter, accepter que ce fut évidemment conçu avec une intention, et que cette intention était que je comprenne et partage, de sorte que la conscience collective l’intègre. Le nombre de preuves existant ne pouvait être là par hasard.

Nous sommes donc face à la détermination à laisser des traumas émotionnels,  maintenant identifiés comme cause expliquant la désorganisation de ce monde depuis plus de deux siècles, continuer à le faire. Ça ne tient évidemment pas. J’ai vu, cela étant, un conciliateur, hier, et j’en suis sortie avec un sentiment de piège évident. Il avait eu mes lettres, mais l’a énoncé dans la salle d’attente, puis annulé, en présence de la personne en formation qui assistait à l’entretien, me demandant des documents, là où je n’avais pris que les deux dernières LRE par erreur, mais me demander la doc technique des installations de télé-relève de compteurs d’eau avec une telle insistance, refusant d’entendre que présenter des consommations aberrantes trois années de suite ne peut se faire par hasard, puis, contraint à l’entendre, me rétorquer que ce serait le volume d’une piscine…tout indiquait que c’était sans espoir. Il n’est donc pas exclu que tout soit tenté, y compris en violation flagrante, documentée et connue telle, de la règle de droit. Tu as été exposé depuis mai aux conséquences d’une plainte évidemment abusive, et connue telle, de ma sœur Guizard, utilisant une nouvelle fois la curatelle, avant de me prétendre qu’elle n’existait pas, le jour même où le prétendu don de 5% de ta fortune en actions Microsoft venait lui mettre plus que du beurre dans les épinards. Le vol, là aussi, est flagrant, du fait de la curatelle que tu subis. Aucun curateur n’est censé faire de don avec les finances de la personne dont il est censé assurer la protection, il me semble.

Il faut sortir de cette escalade. La FED s’est engagée à obtenir l’annulation de la curatelle, le peut. Le propos serait donc de s’en prendre à moi. Ça me semble très juste au niveau des délais. Je suis à jour de mon loyer, les charges, quand elles sont augmentées, le sont sur l’échéance de juin. Donc payables dans les premiers jours du mois. Apparemment, la curatelle devrait être levée avant fin juin. Il y a la possibilité, avant, de tenter d’utiliser une autre démarche. Il faudrait, pour cela, aller à une vitesse que les règles usuelles ne permettent pas. Nous sommes le 21 avril, deux mois complets sont disponibles, le mois de mai ayant trois ponts. Légalement, s’en prendre à moi me semble impossible. Il faudrait ce qui semble avoir été tenté avec l’incendie du 12 mars, un incident qui me contraigne à sortir alors qu’une accusation abusive serait organisée. Dès que la curatelle est levée, tu aurais les moyens de me secourir, et j’imagine que tu le ferais. Pour que ça fonctionne, il faudrait des conditions drastiques, plus que rares. Je n’ai rien derrière moi qui le justifie. Hier, à deux ou trois reprises, le conciliateur a prononcé le mot cabale, et je n’ai pas réagi dessus, percevant ça provoquant sans pertinence. Je n’ai jamais vu de cabale organisée contre un ou une inconnu(e). c’est toi qui es visé. Je n’existe socialement que dans le lien à toi, sans lequel rien ne justifierait ce que je subis.

Les conséquences, quoi qu’il en soit, s’il m’arrivait quelque chose contre quoi tu ne pourrais rien, seraient que tu n’aurais plus que très peu de moyens de donner l’élan que tu souhaites aux recherches sur la réincarnation. Tous ceux qui t’ont porté tort depuis 1990 pourraient s’y imposer, se prétendre légitimes à se les attribuer de différentes façons. J’en veux pour preuve le fait que la FED, intéressée, apparemment, dès l’origine, n’a pas pu s’y joindre avant que je fasse appel à elle pour te protéger, toi, une fois le vol de mes données compris et dénoncé. Autant dire que ce serait la fin de ces recherches, l’approche développée jusque là et illustrée par le crash Germanwings ayant violé en totalité tout ce qui fait le sens, et le but, de cette réalité. Le fantasme, et là, l’immaturité à l’oeuvre est stupéfiante, serait d’identifier les opposants qui se seraient déjà manifestés pour les confronter à une mort traumatique qu’ils auraient le temps de percevoir comme règlement de compte pour s’être opposés. C’est un non sens total. Ce qui a pu être conçu pour Yvonne Selke dont tu sembles avoir été proche, et avec qui tu sembles avoir partagé ton intérêt pour la réincarnation et des buts pacifiques, ne peut être reproductible. Reste l’état d’esprit déployé, et là, il est catastrophique. Il y a donc urgence à prendre les moyens nécessaires pour empêcher que ça se fasse.

Vus les délais, ça ne me semble pas très compliqué. Il faut lever la curatelle au plus vite, ce mois-ci, si c’est possible. Il reste une pleine semaine. Me protéger, sinon, et que je te rejoigne dès que possible. J’espère que ça le sera en mai, ce qui mettrait un terme à ces alertes que je reçois au clavier, me permettrait de t’entendre, toi, enfin.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 385

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher