Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 455

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 455

juin 16, 2018 par Nicole Guihaumé

giles corey-mayer amschel rothschild-albert pike-evelyn de rothschild

Mon cher Bill,

Evelyn de Rothschild remet ça avec ses SMS de menaces de mort, s’opposant à ce que tu me contactes, ce qui défie l’entendement. Comme il m’utilise en prétendant que tu me harcèlerais pour t’empêcher de reprendre la tête de Microsoft, il vise, en fait, deux buts, derrière lesquels se trouve sa détermination à récupérer mon brevet, d’une façon ou d’une autre, et à contrôler les recherches sur Salem et la réincarnation. Je lui dois ma vie bousillée. 28 ans, et la quantité de violences insensées conçues pour obtenir mon suicide. Il continue, après s’être permis de pirater mon ordinateur, et d’utiliser directement les données qu’il a pris dessus pour concevoir et commettre des crimes de masse en en détournant complètement le sens.

Je ne comprends pas. J’envoie des mails depuis plus de quatre ans, et les AR reçus ne laissent aucun doute sur la réalité de ce que je décris, qui nous met tous en danger. Certains peuvent s’illusionner, s’imaginer protégés dans le prétendu nouvel ordre mondial qu’il vise à imposer. Ce ne peut être qu’une minorité, et même pour cette minorité, je ne vois pas comment la certitude d’avoir un meilleur traitement pourrait exister.

Les difficultés s’enchaînent, à tous les niveaux. Je n’ai pas de frais de santé, mais trouve raisonnable d’avoir une mutuelle. Ma situation précaire me donne droit à une aide pour la financer, j’avais donc un chèque de 350 euros à déduire de la souscription. J’envoie mon bulletin d’adhésion le 9 mai en LRE reçue le 11. Je reçois, dans une enveloppe copie de cette adhésion avec juste manuscrit copie dessus, et un formulaire à remplir si je veux demander un devis d’assurance habitation. Pas un mot. J’envoie un mail par retour, demandant ce qu’il en est. Pas de réponse. Je téléphone, donne mes coordonnées à la personne qui m’affirme ne pas pouvoir me répondre, ni me passer quiconque. Puis rien, quoi que je fasse, rien. Pensant rejet non formulé, le 24, j’ai contacté la MGEN, en précisant ce qui m’arrivait. Je m’engage, et le 30 mai, Prévifrance, la précédente, me rappelle. Un contact le 30 pour une adhésion le 11, en dépit des mails et appels tentés. Je signale que je considérais l’absence de réponse comme un rejet, réponds au mail reçu que je ne veux pas entendre parler d’eux, et ce jour là, je n’avais aucune mutuelle enregistrée. Le lendemain, j’ai un mail confirmant mon annulation transmise à Proxime, puisque Prévifrance propose cette mutuelle.

Je reçois la semaine suivante ma carte d’adhérente, près d’un mois après mon adhésion, et alors que devant cette impossibilité d’avoir la moindre information, je me suis adressée à la MGEN dont j’en reçois une autre. Aucune des deux n’est enregistrée au niveau du mandat SEPA, alors que tout échéancier programmé donne lieu à inscription sur mon compte. Maintenant, Proxime est inscrite sur mon compte ameli pour le tiers payant. Les deux ont eu communication du chèque ACS de 350 euros, la MGEN avec l’information que je l’avais déjà donné à Proxime, mais que je ne parvenais pas à les joindre. Pour une demande reçue le 11 mai, j’ai ma carte de Proxime datée du 7 juin, pour une adhésion MGEN, le 24 mai, je l’ai datée du 6 juin.

Je n’ai pas pris ça pour un hasard. J’avais joint la LRE par laquelle j’ai envoyé mon adhésion à Proxime à plusieurs envois, suivant ce qui m’était indiqué. Ma situation est choquante, j’en ai conscience, mais a priori, je n’aurais pas, de moi-même, joint cette lettre. Peu après, elle m’a été plusieurs fois présentée, en même temps qu’un fichier contenant l’adresse de ma sœur Guizard. Il semblait qu’elle allait s’y opposer. N’ayant pas de réponse, j’ai repensé à ça, alors que j’ai été adhérente Proxime un an sans rien leur coûter, mais je n’ai pas renouvelé à l’échéance en novembre. Ma crainte a été que tout soit calculé pour que je fasse des frais, après que j’ai noté que j’aimerais faire un bilan, et qu’ils ne me soient, ensuite, pas remboursés. Le délai et l’impossibilité de contact sont évidemment abusifs. Il me semble que Proxime, du fait de cette négligence, et du mail reçu le 31 mai, soit 20 jours après réception de mon adhésion ne peut rien opposer, mais les joindre est très difficile. Craignant de ne rien obtenir, quoi qu’il arrive, j’ai annulé les deux en recommandé, annulations reçues hier. Je ne sais pas comment ça va être géré. Si la MGEN ne me fait pas de problème, je peux avoir cette mutuelle, mais je suis troublée par la façon dont toute difficulté à laquelle je suis confrontée semble contrôlée de A à Z, ce qui m’a donné à penser que sans la deuxième adhésion, la première n’aurait pas été validée, mais qu’avec la deuxième, il y aurait collusion, et le chèque est un problème concret.

Tu as ma plainte contre Paul Maurer qui semble avoir un lien de parenté direct avec Evelyn de Rothschild, et toutes les preuves de ce qu’il n’a cessé de faire pour me diffamer, me bloquer toute défense. Il me semble qu’elle devrait aboutir. N’avoir que des signes est très dur, mais il semble avoir été interné, et pas pour la première fois apparemment. Je ne vois pas comment avec le comportement qu’il a il pourrait ne pas être identifié pour son extrême nocivité. Il invente ce dont il estime avoir besoin et le balance. Tu as certainement copie de ses affirmations de ce que j’aurais été internée en 2012, alors que j’étais chez ma mère. Je ne serais pas étonnée qu’il ait employé des procédés similaires avec d’autres dont tu pourrais demander le témoignage. Il a un côté obsessionnel, ne peut pas lâcher, alors même que sa cible ne se soucie pas de lui, et n’a aucun moyen de se protéger de sa nuisance, il continue. Je sais bien qu’à l’origine, c’est Evelyn de Rothschild, qui pourrait bien être son père, qui lui demande d’emmerder telle ou tel qui le gêne ou qu’il veut soumettre. Vue l’emprise qu’il exerce par principe, tu dois facilement trouver d’autres cibles que moi, et là, il y a de quoi mettre les choses au clair. L’état-civil parle tout seul.

Il doit y avoir des mouvements à nouveau depuis hier. J’ai encore reçu des AR non lus du NTSB, après plusieurs envois aux actionnaires Microsoft. Ça s’était tassé d’avant-hier à l’aube à hier, près de minuit. Ils sont très évidemment concernés, du fait de l’utilisation faite des failles de sécurité. J’étais très étonnée quand William McNabb te menaçait de mort, de février à avril, peut-être au-delà, j’ai du mal à mémoriser, alors que les violences s’enchaînent sans cesse. Il t’a tout de même contraint, avec d’autres, armés comme lui, à embarquer dans le MH370, t’a mis la pression pour que tu épouses ma sœur et valides le double crash nucléaire des 777, faute de quoi on te butait dedans, avant de prétendre que tu te serais suicidé. Le faisait-il de lui-même ou sur ordre d’Evelyn de Rothschild ? La dimension de contrainte est tellement présente qu’il me semble difficile de concevoir pareilles actions sans lien direct avec lui qui a toujours eu pour principe d’avancer masqué. Peut-être si elle a existé pourrais-tu voir avec lui qui, en ce cas, aurait sérieusement intérêt à te soutenir et à se retourner contre lui.

Mon étonnement est là. Je concevrais que d’autres qui le subissent se manifestent, et jusque là, rien de tel ne s’est produit. Or les démarches à faire sont simples, et à la portée des actionnaires. Il faut trouver le biais juridique pour obtenir classement immédiat de cet appel très évidemment abusif, et ça doit se trouver, il n’y a aucun lien entre Rothschild et moi, et c’est moi qu’il prétend harcelée. À quel titre ? Et il faut trouver le moyen d’obtenir que tu reprennes la tête de Microsoft maintenant, pas après un été encore traversé de violences tant vers toi que vers moi. Je vais tenter de m’adresser à William McNabb, qui me semble avoir tout intérêt à poser les actes nécessaires, qui sont à même de le protéger, lui aussi, par la même occasion.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 455

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher