Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 467 -Mise à Jour Google team-

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 467 -Mise à Jour Google team-

juin 24, 2018 par Nicole Guihaumé

Bill Gates desert island

Mon cher Bill,

Ton cauchemar est sans doute fini. Il peut y avoir encore quelque temps des difficilultés, mais je doute qu’Evelyn de Rothschild se permette encore de t’envoyer ses menaces de mort dans des SMS copiés à tes enfants, Norbert Jacquet, les adresses de Microsoft que j’ai trouvées. Les AR de lecture arrivent en masse dans cette nouvelle boîte, ouverte il y a trois jours. Cette nuit, je n’en croyais pas mes yeux, j’ai eu un mal infini. J’en étais à numéroter mes mails, à noter que j’en envoyais à la CPI depuis 21h37, et qu’il continuait à t’envoyer ses SMS, ce qui relève d’une provocation impensable. J’en suis venue à me demander si la CPI était liée à lui par un contrat totalement illégal, mais un écrit. Il jouit, depuis le procès du gang des postiches et celui d’UBS derrière lesquels il était, d’une immunité totale imposée par Laurent Fabius et Robert Badinter. C’est parti de la France, avant d’être étendu au monde entier, de la même façon que le talmud a été imposé comme loi supérieure non écrite partout.

J’ai cru tomber de ma chaise, les termes de mon mail te le disent. J’étais révoltée par l’incurie de la CPI. Ça fait plus d’un an que j’envoie des mails pour empêcher que le MH370 et le 777 GA-Telesis soient crashés, pleins de têtes nucléaires, sur Marseille et Manhattan. Plus de quatre ans que j’envoie des mails de masse, plus de neuf longues années que ma plainte OTP-CR 78/09 y est enregistrée. Comment comprendre cette inaction fautive, scandaleuse ? La dette est à la base de tout, d’accord, mais la famille Rothschild, comme la famille Rockfeller, comme les descendants de JP Morgan sont des criminels de masse, ce qui est documenté. Leurs fortunes doivent être saisies en totalité, eux coffrés sans délai. Ils ont défiguré ce monde. Il suffit de faire une recherche précise sur le Titanic, et tu sais très vite qu’ils l’ont coulé pour se débarrasser des opposants à la FED, j’ai envoyé des mails là-dessus :

FederalReserveTitanicLinktitanic-history-bombshells

Mon dernier mail, cette nuit, est parti à 2h54. J’ai regardé à ce moment si je continuais et ça suffisait. C’était le 57° par lequel je dénonçais cette immunité insensée. C’était assez. Ça n’a pas toujours été le cas. Le 24 septembre, j’y ai passé la nuit, à 10 heures, j’y étais encore, ça ne suffisait pas, alors qu’il s’agissait une nouvelle fois de crasher les deux 777, que la CPI avait reçu tous mes envois. Mon incompréhension était massive. Pourquoi ce besoin que je nomme tout, et comment se fait-il que tout se passe comme si j’étais la seule à pouvoir agir ? La CPI, en matière de crimes contre l’humanité, est la plus haute autorité, il me semble, n’a pourtant jamais rempli sa mission. Sa création est en lien direct à Evelyn de Rothschild, OK, mais elle couvrait sciemment des crimes de masse, le nier par rapport au crash Germanwings est impossible, alors que ce mail du 5 juin 2014 est encore en ligne, avec ses pièces jointes dont mon mail du 1° mai 2014 complétant ma plainte à la CPI. Parfois je repense à notre prof de philo à Victor Duruy qui nous enquiquinait à nous répéter que la jeunesse actuelle (en 1977) était en déliquescence. Je ne suis pas sûre qu’elle ait eu une bonne évaluation. Ce n’est pas la jeunesse qui pêche, mais les aînés, et la jeunesse n’a pas d’autre choix que de se situer dans le contexte qui est le sien, d’y prendre ses marques comme elle le peut.

On est dans un cas de haute trahison qui est passé comme dans du beurre, sans la moindre résistance, la corruption ayant été inscrite des décennies durant. Il n’y a plus de protection. Je me souviens du 10 février, minuit devait être à peine passé. Tu étais à nouveau en danger. Qu’est-ce qui m’a fait me poser cette question, je suis incapable de le dire, mais j’ai vérifié si tu pouvais être dans le MH370, et tu y étais, avec un gang armé, je ne sais pas nommer ça autrement. Ils t’ont contraint à embarquer, en te menaçant, et tu y es resté plus de 50 heures, je ne crois pas me tromper, alors que la police et les juges de Seattle, que j’ai alertés, vous avaient rejoint. N’ignoraient rien du chantage auquel tu étais confronté «ou tu valides les deux crashs nucléaires et épouses Brigitte Guizard ou on te crashe dedans, et affirme ensuite que tu t’es suicidé en le commettant ce meurtre de masse». Croire ce que j’écrivais m’était très difficile. Je ne vivais plus qu’au clavier, parce que c’était impératif, vues les alertes, et dès que je m’éloignais, aussi, je doutais, je ne parvenais pas à concevoir que ce que j’écrivais était réel, tout en le sachant tel.

Mil fois je me suis demandé comment tu tenais. Puis, Norbert Jacquet t’a rejoint, et le 10 mars, vous étiez tous les deux séquestrés, ensemble, dans un lieu difficile à localiser. J’envoyais des mails à la NASA qui vous protégeait. Ça faisait un mois que tu étais soumis à cette torture, dans le MH370, et comme ça n’aboutissait pas, il y a eu cette séquestration. Comment penser ça seule, comment le formuler, en urgence, toujours, les mails succédant aux mails, sans aucune réaction, ou des interventions de la CPI de très brève durée, histoire de pointer, pour un peu. Ça n’avait pas d’autre sens. Je regardais si je pouvais me coucher, ça passait, je me relevais deux heures après, déjà la violence avait repris. En même temps, tu me faisais alerter de ce qu’il était décidé de m’imposer un placement en hôpital psychiatrique, sur le fondement de mes mails et lettres de blog qui auraient relevé de la parano. C’est que le 12 mars, après que j’ai reçu tant d’AR de la NASA et que Robert Lightfoot a démissionné, pendant que je leur envoyais encore des mails, il y a eu cet incendie dans mon immeuble, ces coups frappés à ma porte, ces mots prononcés sur le palier «c’est le gaz» «ben faut descendre». Quand j’ai passé la tête par le balcon, passé 10 heures du soir, il y avait deux ou trois camions de pompiers, et des voisins en bas. Rien d’autre qui signale problème, et des coups étaient encore frappés à ma porte. Je n’avais aucune envie de descendre, trouvais ça insensé, alors que les pompiers étaient là. Quand j’ai regardé au clavier, il ne fallait pas le faire. Je suis restée, t’ai écrit ma 327° lettre de blog, à peine le fichier où je te les écris m’a été présenté.

Le lendemain, il fallait l’enlever, ce que j’ai fait. Plus tard, il a fallu l’évoquer dans Precisions on Bill Gates’ situation, ce fichier où je notais tout ce qui se passait, ce que j’ai arrêté de faire le 29 avril, ne parvenant plus à tout gérer. Quand j’ai vu, en descendant par l’escalier, le 31 mars, qu’il y avait eu un incendie au 12°, deux étages plus bas, que j’ai pris des photos que j’ai ensuite mises en ligne, après avoir compris que l’incendie avait été conçu pour m’en accuser, et que si j’étais descendue, je me serais fait coffrer, j’ai suivi ce qui m’était indiqué, l’ai écrit précisément. Une plainte avait été déposée qui devait servir de fondement à ce placement. Vivre en impensable est possible, je le fais depuis juin 1990, depuis que tu m’as remarquée, que peu après tant a changé dans ma vie, à commencer par ce client, Scor, déterminé à me débaucher, augmentant à mesure le salaire fixe qu’il me proposait pour qu’enfin je me décide à venir vendre à des grandes entreprises, ce que je n’avais jamais fait. Je n’avais pas les bases, mais il s’en foutait, il me voulait, moi. Puis Matra, ses sous-entendus, ses regards appuyés…et tout s’est enchaîné, mon système immunitaire s’est pris la claque de sa vie, je me suis chopé cette saloperie de tuberculose dans la lymphe. Des années avant d’en avoir le diagnostic, des années à chercher chez des psy l’origine de mon épuisement chronique, à fouiller mon passé en tous sens, généalogie comprise. C’est seule, en octobre 2011, alors que j’étais guérie depuis 1998, que j’ai compris que seule la réincarnation pouvait expliquer ce qui nous arrivait. J’étais alors bien plus proche de toi. Confrontée à cette violence qui ne lâchait pas, dans laquelle il me semblait observer un trio fait d’un Rothschild, toi et moi. Il y avait un tel ajustement dynamique que je ne pouvais comprendre ça que conçu par notre créateur, dans un but de résolution d’un problème qui a traversé les siècles. Evelyn de Rothschild, immédiatement, prenait un brevet sur mes notes, piratées sur mon ordinateur, à mon nom, mais dont il s’attribuait le bénéfice. C’est que depuis 2003, dans mon dos, il avait obtenu cette monstruosité de curatelle par laquelle, j’ai été placée sous la responsabilité juridique de ma sœur Brigitte, alors que je ne la voyais plus depuis 1995, et qu’il l’utilisait pour obtenir satisfaction de ses délires. Mes notes sur la réincarnation ont été utilisées pour concevoir les scénari de la disparition du MH370 et du crash Germanwings. Impensable ? Réel. Je l’écris comment ? Jusqu’à quand je vais devoir envoyer des mails en attendant que quelqu’un se bouge pour plus de trois heures ?

Aujourd’hui, un changement semble enfin avoir été obtenu. Les AR défilent, se succèdent, majoritairement ce matin du Parlement Européen, du Consilium, de l’Assemblée Nationale, Rolls-Royce, General Motors. Ce sont loin d’être les seuls à m’avoir reçue. Il y a des interdits posés à mesure. Quand j’ouvre une nouvelle boîte, j’en reçois des procureurs, puis j’ai des non lus de certains d’entre eux, puis plus rien. J’ai joint à mes mails ceux-ci, cette nuit. Aucun mot ne dira la violence que font ces envois quand ils se succèdent, ponctués de tests pour vérifier si quelqu’un agit, et que le temps avant que mon ordinateur passe en veille est long, me signifiant que non, il faut encore envoyer. Ça semble fini. J’ai pu dormir quelques heures, j’attends avec impatience de te voir à nouveau à la tête de Microsoft, ce qui a déclenché ces dernières menaces, dès l’instant où j’ai regardé où en était ma demande de passeport pour te rejoindre. Tu as là mon premier mail, puis mon dernier, le 57°, je ne peux même pas les charger dans ce blog. J’ai été hagarde, j’imagine que tu l’as été aussi, avec cette différence que tu connais Evelyn de Rothschild depuis toujours, que ton père était son avocat, qu’il a utilisé autant qu’il l’a pu le contrat d’aide et d’assistance que tu as souscrit auprès d’eux deux en 1975, pour lancer Microsoft. Puis, quand il a été annulé, le deuxième, celui souscrit auprès de tes deux sœurs. Ces contrats, qui n’apportaient plus rien à Microsoft depuis 1977 et l’Altair basic, lui ont permis de maintenir un lien à toi par lequel il te tenait. Il m’a fallu tout comprendre sans un mot, tout nommer, puis demander annulation. Il t’a imposé de financer les Georgia Guidestones, reprise du Stonehenge sur lesquelles figure son projet de tuer 9/10° de la population mondiale, ce qu’il espérait encore réussir à faire hier soir :

georgia-guidestones

Comment cette histoire va-t-elle se solder, je l’ignore. J’ai demandé en février 2013 à la CPI que tu me représentes dans le cadre de la requête que j’y ai enregistrée sous la référence OTP-CR 78/09. C’est maintenant urgent. Autant Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé doivent être remis en liberté, excuses présentées, dédommagement à la hauteur, autant le gang Rothschild doit y être coffré. Ma sœur semble emprisonnée à ma demande depuis le 26 mai. Je ne sais rien de ce qu’elle a fait, en détail. Je pense qu’elle t’a sérieusement pourri la vie, comme elle a pourri celles de tes enfants. Je sais une chose : pas un seul membre de ma famille n’avait, en juin 1990, les moyens de faire face au piège tendu, et ça en était un. Depuis cette connaissance, et j’insiste, ce n’est pas une conviction, mais une connaissance, je ne pense pas la prison appropriée. Elle a certainement besoin de soins pour avoir subi une emprise monstrueuse. Ce qui s’est passé depuis le 26 mai le démontre, il me semble, et son témoignage, comme le tien, est nécessaire. Je souhaite que tu m’appelles dès que tu le peux. Je te rejoins dès que j’ai mon passeport, déterminée à engager avec toi les recherches évoquées sur Salem, la réincarnation. L’urgence, là, est de poser un cadre, ce qui dépasse évidemment ma compétence. Un relais est pris, maintenant, et j’espère que cette fois, tu pourras me représenter auprès de la CPI, ce qui ne veut aucunement dire que je me désintéresse de ma requête, mais que je reste à ma place, secondaire par rapport à toi. J’ai hâte de t’entendre, hâte que tout le monde t’entende, enfin, à nouveau CEO de Microsoft, sachant que tu connais ce réseau criminel mieux que personne, et que le démanteler totalement, y compris par ses représentants à la tête des états est impératif. François Fillon, sans la fraude du 23 avril, aurait été notre président, et ni toi ni moi n’aurions vécu cette année supplémentaire d’enfer.

Comme je termine cette lettre, allais ajouter ces documents que je pense essentiels :

Israel Did 9-11_ All The Proof In The World!

UPDATED-CORRECTED_ Mossad Clique Busted in Malaysian Airlines Hoax – NODISINFO

Crash NOT Credible Accident or Suicide _ Veterans Today 03262015

avec d’autres, je suis alertée qu’Evelyn de Rothschild a repris ses envois de SMS te menaçant de mort, qu’il copie à tes enfants, Norbert Jacquet, Microsoft, et que la CPI, une nouvelle fois, ne bouge pas, alors qu’elle sait ce mois de juin déterminant, du fait de Nibiru. Je vais, une nouvelle fois demander à tous les professionnels mis en copie de mon prochain mail qu’ils mettent la pression de façon à ce qu’elle se bouge. Ce n’est pas en juillet que tu dois reprendre Microsoft, mais en juin, demain serait le mieux. Nibiru est là, que tu puisses les contacter, là où depuis 1999 seul Evelyn de Rothschild le peut, est impératif. Je pense que Bernard Fontana, André-Claude Lacoste, notamment, ont tous les moyens de le savoir, comme ils peuvent contraindre la CPI à agir immédiatement. Le doivent.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole

MàJ :

Depuis que je t’envoie ce mail que je ne peux, une nouvelle fois pas charger dans ce blog, Google bloque tout ce qu’il peut bloquer, presse comme élus, ce qui est scandaleux, renvoie probablement au vol qualifié que tu as subi le 06 juin 2017, quand Warren Buffett, profitant du pouvoir que lui a conféré l’odieuse curatelle qui t’a été imposée sur le fondement de celle qui me concernait moi, a donné 5% de ta fortune en actions Microsoft non à des associations caritatives, comme la presse la prétendu, mais à Google -ses dirigeants-, Bernard Vergnes et ma soeur Brigitte. Si je ne peux la considérer, elle, que piégée, il en va autrement de Google, qui, pour moi, fait partie de la mafia criminelle qui contrôle ce monde, comme Bernard Vergnes. J’ai pu charger ici ces blocages google :

Mister Eboe-Osuji, Evelyn de Rothschild must be jailed, immediately, ICC must stop to give him time to exercize once more threats Mail bloqué par google, la série commence 24062018

Mister Eboe-Osuji, Evelyn de Rothschild must be jailed, immediately, ICC must stop to give him time to exercize once more threats Mail bloqué par google, la série continue 24062018-1

Mister Eboe-Osuji, Evelyn de Rothschild must be jailed, immediately, ICC must stop to give him time to exercize once more threats Mail bloqué par google, la série continue 24062018-2

Mister Eboe-Osuji, Evelyn de Rothschild must be jailed, immediately, ICC must stop to give him time to exercize once more threats Mail bloqué par google, la série continue 24062018-3

Mister Eboe-Osuji, Evelyn de Rothschild must be jailed, immediately, ICC must stop to give him time to exercize once more threats Mail bloqué par google, la série continue 24062018-4…

d’autres dans ce dossier, sachant que pour gérer les abus de ces individus, il faudrait une équipe, et je suis seule, n’enregistre donc pas tout. Quand je vois le nombre d’élus qui utilisent leurs services -italiens, grecs…, et ce qu’ils font derrière, je suis effarée.


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 467 -Mise à Jour Google team-

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher