Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 623

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 623

septembre 10, 2018 par Nicole Guihaumé

keep-calm-and-audition-on

Mon cher Bill,

La logique voudrait qu’il y ait un début de formalisation. Certes, ce n’est que jeudi que j’ai pensé à te demander de contacter l’Espagne, mais ton AR, immédiat, est arrivé à 18h38 ici. Ça nous fait deux pleines journées, si je laisse le weekend de côté. Les enjeux me semblent d’une importance rare, et ils concernent une majorité écrasante. Ce que le roi Felipe se permet de faire avec la France sera régulier demain, si aucune réaction ne s’organise. Ça l’est peut-être déjà, je n’en sais rien, et ce mode est éprouvant. J’ai hâte d’en sortir. J’ai reçu tout à l’heure une demande de désinscription, ce qui est très rare. L’expéditeur me disait ne pas être Bill. Cette formulation est adaptation, rien d’autre.

Me permettre de m’adresser à des professionnels espagnols, qu’ils soient élus, membres du gouvernement ou autre, n’aurait aucun sens sans le lien que j’ai à toi, et sans l’interdiction que tu subis de me contacter. Par ailleurs, parvenir à comprendre comment tu es ligoté, ce qui t’est possible, ce qui ne l’est pas, m’est très difficile. J’ai hâte que ce temps se termine, et il suffirait que cette audition soit organisée pour qu’une page se tourne, ce dont nous avons tous besoin. L’aspect systématique de ce qui a été mis en place est inquiétant, et accentue, il me semble, la conviction qu’il sera possible d’imposer cette dictature, là où je n’y ai jamais cru depuis que j’ai su que c’était le propos. Je l’ai compris dans le contexte de ce harcèlement que je ne sais percevoir que comme conçu par une intelligence supérieure dans un but de résolution.

Nous nous serions connus en 1990, comme tu le demandais, aussi bien le contexte général aurait complètement changé. Il peut le faire maintenant, et ça me semble être la dernière chance, à ne manquer sous aucun prétexte. J’ai reçu des rafales d’AR de non lecture de mails anciens comme ça arrive régulièrement, ce qui ne peut se concevoir que sur demande. Non pas des mails des derniers jours, mais plutôt d’une semaine. J’observe ça à chaque passage tendu. J’en reviens souvent à l’adage «Pas d’intérêt, pas d’action». Pour que ces stratégies soient déployées, il faut qu’il y ait sensation que tout n’est pas gagné, sans quoi on me laisserait envoyer mes mails dans une logique «Cause toujours !»

Je peux donc imaginer que tes interlocuteurs subissent toutes les pressions possibles et imaginables pour qu’ils renoncent à t’auditionner. Les AR, encore une fois, du dernier mail, que je t’ai communiqués rapidement tout à l’heure, gardent une proportion éloquente, 48 de non lecture sur 245 maintenant, ce qui signe une conscience du danger, alors que tant est fait pour empêcher que j’en reçoive, tant par adresses bloquées que par consignes données. Je ne peux matériellement pas traiter les messages erreurs, trop nombreux, alors que les fichiers que j’ai utilisés sont pour la plupart récents. Tu m’appellerais demain, je serais vraiment heureuse. Juste là, je ne sais pas où tu en es, mais je remarque un arrêt des envois d’AR de non lecture, alors que j’en ai toujours reçu indépendamment de l’heure et du jour en période tendue. Ça allait, quand c’était possible, que la messagerie était encore ouverte, jusqu’à en envoyer de mails de plus d’un an, parfois plusieurs personnes de la même structure en même temps, aussi bien cabinets d’avocats que tribunaux, si je pense à la justice.

Je ne peux concevoir ceux que je reçois dans les deux jours d’envoi que comme vigilance attentive, et je n’y vois pas un pléonasme. Il y a une tension du fait que ce qui se disait de façon contrôlée est sorti de ce contrôle et que nul ne sait comment ça va se terminer, là où la seule solution est la mise à plat, ton audition en ma présence. Ça demande du courage. Jusque là il a été aux abonnés absents, et on a vu le résultat avec le crash Germanwings. J’espère donc vraiment qu’un cadre est posé maintenant, ou en train de l’être, que je t’entendrai très bientôt, cette semaine me semble un cap à ne pas dépasser.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 623

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher