Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 642

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 642

décembre 3, 2018 par Nicole Guihaumé

collage 638b

Mon cher Bill,

Ce qui m’est communiqué m’inquiète, et le fait d’autant plus que je ne peux rien vérifier, observe qu’internet m’est anormalement ralenti, suivre est donc difficile. Là où plus tôt dans la journée, il semblait qu’une opposition pouvait s’organiser, les élus auraient reçu des menaces graves d’Attali et renonceraient à confronter Macron. Je ne vois que des menaces nucléaires qui puissent avoir cet effet, et quand je regarde s’il s’agit du double crash avec le MH370, ça ne semble pas être le cas. Ce serait pire, Attali prenant directement ses consignes auprès d’Evelyn de Rothschild. Il y a un problème ; si pareille évolution existe, elle ne peut qu’être irréversible. Je ne vois pas comment après pareil chantage qui annulerait y compris la prise de position plutôt ferme de Gérard Larcher, dimanche, au grand jury, il pourrait y avoir, ensuite, reprise d’un pouvoir d’opposition manifestement nécessaire.

Je pense évidemment à toi, du fait que la France n’a respecté aucune règle de droit jusqu’à l’annulation des curatelles en mai dernier par la CPI. Ce que tu subis actuellement vient des juges US. Mais chaque fois qu’une manœuvre m’est annoncée pour viser à m’imposer une mesure de protection, je frémis, du fait des condamnations existantes, toutes en lien à moi, et du fait de la détermination d’Evelyn de Rothschild à t’imposer d’assumer l’agenda de Pike. Y aurait-il un moyen, par exemple par le sénat, par son président Gérard Larcher, de nous rapprocher pour sortir de l’interdiction délirante de me contacter que tu subis ? Je peux le lui demander, aimerais, en ce cas, que tu le contactes aussi, ce qui me semble légitime, du fait que la France n’a cessé de te fragiliser. Y a-t-il derrière le transfert de souveraineté qui me semble pouvoir résulter du Pacte sur les migrations de l’ONU, premier probable d’une série, manœuvre te visant comme tant d’autres l’ont fait ? Mettons que demain tu me voies, Macron le signe-t-il les 10 et 11 décembre, à Marrakech ?

Évaluer les enjeux m’est toujours difficile. M’utiliser pour te nuire comme ça a été fait est une clé de lecture, et je la trouve inquiétante depuis le début, plusieurs pays étant concernés. Je n’ai pas les moyens de comprendre les projets des uns et des autres, mais ne peux oublier que j’ai reçu le 22 avril 2017 une convocation de psychiatre pour m’imposer une mesure de protection contre ma volonté, et sans aucun fondement. En clair, ta situation, la possibilité d’agir en mon nom contre toi, avait un impact sur les élections présidentielles. C’est depuis cette réalité que je raisonne. Elle est sinistre, relève de la violation tant de mes droits que des tiens, 14 ans après que cette infâme curatelle a été obtenue. De ce fait, je souhaite vraiment te rencontrer, ce que ce contexte de perte de souveraineté sans lequel je ne vois pas comment expliquer les défections d’autres pays européens, signale encore plus nécessaire. La France est le pays par lequel on peut t’atteindre, même si les condamnations sont venues de Seattle. Ma sœur, française, les a obtenues.

On est en face d’une mafia criminelle qui ne recule devant rien. Si je l’ai découvert récemment, certains le savent depuis longtemps. Macron présente le pacte de Marrakech comme ne posant pas de problème, alors que Netanyahu, dont il est proche, comme Trump, le refuse. Il me semble évident qu’il est en situation de Haute Trahison, et l’est depuis mai 2017. Je ne peux que le prendre en considération. Est-il possible que le sursaut vienne du peuple, qui, en ce cas, bloquerait tout ? S’il en a le pouvoir, il faut le souhaiter. La France, en tout cas, par Macron, signale qu’elle jouit d’une souveraineté moindre que celle dont jouissent l’Autriche, la Pologne, la République Tchèque, la Bulgarie, la Croatie, l’Australie, les Etats-Unis, Israël. La Belgique, quant à elle, reprend ses travaux sur le pacte demain. Macron pourrait difficilement signaler de façon plus limpide son opposition au pays qu’il prétend diriger, utilise en fait pour en servir d’autres, dans un agenda mondialiste.

La France ne me semble pas avoir pu négocier comme la Belgique le fait en ce moment, la décision de ratification étant imposée par l’Elysée. Marine Le Pen, qui y est opposée, a fait une conférence de presse cet après-midi, et je t’avoue que dans un contexte politique entièrement contrôlé, je me demande comment elle est utilisée. Si elle peut se manifester, sachant qu’elle en discute aussi samedi en Belgique et que les Républicains ne le peuvent pas, quel est le but visé par cette différence de traitement ? Que veut Attali ? Dissuader en associant la contestation de ce pacte à l’extrême droite ? BFM qui présente la dénonciation qui en est faite omet de signaler les pays qui le refusent. Le Figaro proposait le 26 un débat pendant lequel le fait qu’il soit prétendument non contraignant été avancé, critiqué à juste titre par Caroline Valentin.

Je vais demander à Gérard Larcher de nous réunir, avec l’espoir qu’il en a le pouvoir. Il a nécessairement des informations qui me manquent et lui permettent d’évaluer les enjeux. Catherine Troëndle pourrait intervenir avec lui. Elle m’a largement confirmé suivre ta situation qui ne peut se comprendre que dans le contexte global décrit par la liste de vidéos et articles déjà communiquée. L’idéal serait évidemment que tu les contactes, toi, en parallèle, ce que je te demande de faire.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 642

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher