Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 698

0

janvier 9, 2019 par Nicole Guihaumé

collage 698 en 400

Mon cher Bill,

Macron destitué par Gérard Larcher, d’ici cette fin de semaine, je crois que ça en comblerait plus d’un. L’annonce, à 17 h aujourd’hui d’une embellie observée par sondage les 3 et 4 janvier pue la manipulation. Elle serait réelle, ça aurait été mis en ligne hier, voire dimanche. Piratée comme jamais, j’ai eu un mal insensé à envoyer cette LRE :

LR_20190108_1E00183536068_PD LRE à Gérard Larcher, demande de destitution immédiate de Mr Macron

que je t’annonçais dans ma précédente lettre à 9h37, alors qu’elle était rédigée, qui est partie, en fait, à 12h56,

PD_1E00183536068 LRE à Gérard Larcher, Demande de destitution immédiate

Depuis hier, à nouveau, c’est la folie, avec alertes pour menaces de mort. Cette fois, ma sœur Chantal t’a prévenu, après que j’ai envoyé cette LRE à Franck Peyrot pour lui demander de régulariser mes charges d’eau. J’ai vu hier après-midi un conciliateur à la mairie du 15° et il n’a pu joindre personne à l’agence Lefebvre dont le téléphone était réputé en panne. Je te l’ai écrit dans ma 696° lettre. Après, la question du mode d’intervention approprié est difficile. Tu me fais savoir que des menaces de mort sont exercées à l’initiative ou avec l’aval de Macron par ma sœur Guizard. En pareil cas, sachant que c’est loin d’être une première, le contexte impose destitution immédiate. Un pays ne peut pas se permettre de mettre en place une procédure aussi lourde que l’article 68 quand des menaces de mort sont exercées dans un dossier qui est le dernier rempart de son président contre la destitution plusieurs fois demandée. Mais j’ai déjà adressé deux LRE à Gérard Larcher pour demander cette destitution :

LR_20181220_1E00182998645_PD LRE à Gérard Larcher, Demande de destitution de Mr Macron

LR_20190106_1E00183458582_PD LRE à Gérard Larcher -Destitution de Monsieur Macron-

Je lui ai envoyé, ainsi qu’à Madame Troëndle, un mail largement copié que je ne peux même pas télécharger dans ce blog, mais qui est repris dans cet autre :

LRE demandant la destitution immédiate de Monsieur Macron envoyée 08012019 Catherine Troëndle, Gérard Larcher cc Bill Gates, conseil d’état, juradm-1

Voilà ce à quoi je suis confrontée quand je veux insérer le mail intitulé « Les menaces de mort d’Emmanuel Macron doivent impliquer destitution immédiate par Monsieur Larcher » :

Imposs télécharger un mail dans le blog 08012019

Ce matin, donc, cette autre LRE. Si j’en crois ce qui se passe sur cet ordi, d’ici la fin de la semaine, la destitution sera effective. Ton audition me semble plus que souhaitable pour assurer la transition, expliquer publiquement ce qui s’est passé. Je ne le comprends toujours pas, quelles qu’aient pu être les difficultés que j’ai eues avec mes aînés. Chantal t’a fait savoir que depuis 2003, elle, Françoise et Jean recevaient des menaces de mort de Roger Madec, menaces qui auraient été demandées par Brigitte. J’ai alors regardé si elle comprenait ce qui lui est arrivé, et elle semble sous emprise totale de Simon-Daniel Kipman. Ça me semble crédible.

Quand elle t’a rencontré, elle était, comme je suis, une citoyenne ordinaire, inconnue, sans rien qui puisse lui donner à penser que ça changerait, alors que Kipman, lui, dix ans après que Couvreur m’a écrit qu’il n’avait pas d’équivalent dans Paris, avait une position à préserver, et savait nécessairement qu’il m’avait quasiment imposé l’analyse avec lui dans le seul but de couvrir son confrère, l’oncle Antoine, ce qu’il a fait tout le temps de mon analyse, m’empêchant d’aborder les séquelles d’inceste, en prétendant que qu’il y ait eu agression ou non, pour l’enfant, c’est la même chose, et immédiatement après que je refusais d’assumer mon désir, alors que je ne le sentais pas. Il était plus âgé qu’elle, en faute, pour le déroulement de l’analyse imposée, et pour ce mensonge qu’il lui avait demandé de te confirmer.

Mes aînés n’ont rien de comparable à ce que Kipman a eu avec ses confrères, tous coupables, avec cette question, cependant, de savoir s’il exerçait, lui, des menaces sur eux. Quoi qu’il en soit, ces psychiatres, SimonDaniel Kipman, JacquesAntoine Malarewicz, Hubert Picot d’Aligny d’Assignies, Nicole Bravard, Christine Dupont, Philippe Rigal, Pierre Sabourin, Antoine Pelissolo, représentent une masse de compétences reconnues face à laquelle ma famille ne fait pas le poids. Il y a inégalité de moyens et de motivations. Notre famille, par ailleurs, est une famille blessée, ce que tous savaient, puisque à des moments différents, brièvement ou jusqu’à deux ans maximum, à part Kipman, sept, je leur ai demandé leur aide. Les difficultés que je rencontrais étaient impensables dans une famille dont les parents auraient eu moyen d’apaiser les différents traumatismes expérimentés. Nos deux parents ont chacun eu un oncle mort à la guerre, ce qui a profondément marqué.

La difficulté que ça pose est de taille. Je ne conseillerai plus, aujourd’hui, de consulter un psy, au contraire. Mon expérience est bien trop négative. Mon bon sens et mes cahiers m’ont plus apporté que les séances avec eux. Mais nous sommes face à un problème de santé mentale que j’ai soumis depuis 2015 aux experts psychiatres des différentes cours dont j’ai trouvé l’adresse en ligne. Pas un n’a bougé. J’ai aussi signalé la situation à l’association mondiale de psychiatrie, dont le site est wpanet.org. Ils ont reçu, par exemple, ce mail, le 13 août 2016 :

re_-kipman-stop-abusing-my-family-you-are-a-criminal-francais-dessous-08132016-kipman-malarewicz-cc-recurring-addresses-world-psychiatrist-association-1

Le problème est donc indéniable. Ils se sont largement disqualifiés. L’urgence, cela étant, est politique. Je précise cet aspect, parce qu’à mes yeux, on ne peut pas faire appel à eux, sans lesquels rien de tout ça ne serait arrivé. Comprendre, par contre, les réseaux dans lequel Kipman et Vergnes étaient actifs en 1990, ceux qu’ils ont mobilisés depuis, est important. Il me semble qu’à nouveau, il s’agit de réseaux sionistes, informés du projet de génocide planétaire, et le validant. Attendant de se vivre comme les élus, le petit nombre qui verrait sa longévité prolongée, et régnerait des années durant.

Je saurai la destitution réelle quand je la verrais écrite. Jusque là, tout au clavier la confirme, et les menaces de mort ne seraient pas réelles, je ne pourrais pas avoir ces AR de Paris Habitat, en première ligne :

AR @parishabitat.fr 02012019-08012019

Je leur ai largement écrit que Franck Peyrot, qui dirige l’agence Lefebvre, dont dépend mon domicile, en subissait. J’ai relevé leurs adresses un jour où la violence de ces décomptes m’a tellement choquée que je me suis dit que plus connu, ça ne passerait pas. En fait, ça vient de l’ Élysée, et quand ça n’est pas le cas, Macron le couvre. Tu m’as fait savoir que depuis 2015, il paie de faux témoignages dont il fournit le script à d’autres locataires de l’ensemble dans lequel je vis, ce qui est ahurissant. Au niveau du contact en interne, ça semble passer par ma sœur Guizard. Si Kipman la manipule depuis 1990, j’imagine qu’il ne lui laisse aucun moyen de prendre du recul, maintient la pression. Ces AR, cela étant, me sont envoyés par des personnes qui me reçoivent depuis plusieurs mois, toujours en relation à ces facturations aberrantes, mais qui ont reçu ce mail :

Re_ Demande de conciliation adressée au Tribunal d’Instance de Paris XV° 08042018 Franck Peyrot cc Paris Habitat, justice-2, Bill Gates, récurrents

dans lequel figurait cette LRE :

LR_20180407_1E00175253058_PD demande de conciliation avec Paris Habitat

Cette autre avait suivi :

LR_20180409_1E00175321849_PD Demande de conciliation avec Bill Gates et ma soeur Brigitte Guizard

Les deux provoquées par l’incendie criminel qui a eu lieu le 12 mars ici, ce qui est tout sauf anodin, vu ce que j’en disais, et vue l’heure à laquelle ces AR m’ont été envoyés les dimanche 8 et lundi 9 avril :

AR @parishabitat 08-09042018

Paris Habitat est donc central dans ce qui a été conçu pour m’atteindre, et qui l’a été par des psychiatres qui savent depuis 2005 minimum, aussi bien depuis 1992, pourquoi les époux Cariet sont décédés d’asphyxie, les 27 et 29 décembre 1992, comme Monsieur Announ l’avait fait aussi le 6 juin 1966. Les relations de Kipman avec Evelyn de Rothschild gagneraient à être précisées, du fait qu’il a pris une place telle qu’on peut lui imputer la responsabilité majeure de ce qui nous est arrivé. Ça n’absout pas Evelyn de Rothschild, Warren Buffett, ton père, Christine Lagarde, Bernard Vergnes, ni aucun de ceux qui ont été actifs dans ce harcèlement, mais Kipman, en tant que médecin, devait opposer à Vergnes une fin de non recevoir. Ne l’a pas fait, et les partouzes auxquelles il a participé, qu’il a possiblement initiées, éclairent d’un jour sordide le monde qu’il rêvait de voir advenir. Tous contrôlés. Sexualité rituelle imposée. À l’été 2017, j’acceptais de partouzer, comme la campagne publicitaire «Faisons de Paris la ville de l’amour sans sida» me faisait entendre que c’était souhaité, tout s’arrêtait pour les violences que tu subissais. Tout s’emballait par rapport au génocide. Je perdais tout moyen d’opposition.

Ce pays, ce monde, ont besoin d’être restaurés, après des décennies de faux endoctrinement, de manœuvres conçues pour priver les populations de moyens de défense [voir aussi http://projectavalon.net/lang/fr/Le_pacte_secret_fr.html]. Tu sais comme les travaux de Charlotte Iserbyt m’ont marquée. Après, certains parlent de gens qui «ne sont rien» :

Macron, en 2019, tu dégages ! 05012019 Gilet Jaune Paris

Je croise les doigts pour que ce soit vrai, que ce weekend il ait quitté l’ Élysée.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


0 commentaire »

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher