Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 704

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 704

janvier 12, 2019 par Nicole Guihaumé

collage 704b en 430

Mon cher Bill,

Philippe Wahl ne distribuerait pas mes LRE sur ordre de Macron qui prétendrait que le collage mis en une de la 700° lettre de blog que je t’ai écrite lui donnerait le droit de surveiller ma correspondance, et de s’opposer à sa distribution, c’est bien ça que tu me fais communiquer ? Ce serait le comble de la violation de la séparation des pouvoirs. Juridiquement, rien ne lui permet de faire ça qui signale un intérêt plutôt suspect à l’inconnue que je suis. Seule, je ne peux rien, seule, je ne suis rien, je ne me suis jamais voilé la face, ma vie a été massacrée avec application.

Je vis ce lien à toi, et la détermination à lui permettre d’exister, dégagé de tous les abus qu’il a subis depuis 1990. En dehors de ça, documenter de façon présentable quoi que ce soit de répréhensible qui justifie action contre moi est tout simplement impossible. Il n’y a rien. Je fais partie des personnes qui passent le plus de temps à leur domicile, et je n’ai été présente qu’à deux samedis de Gilets Jaunes en position totalement pacifique. Il n’y a aucun moyen de soutenir que je représenterais quelque danger que ce soit qui justifierait cette mate constante. Gérard Larcher n’a rien opposé aux différentes LRE que je lui ai adressées, sachant que j’ai largement signalé que Catherine Troëndle et lui subissaient des menaces de mort.

Le collage sur lequel Macron semble fonder son affirmation, si je comprends bien, est un collage qui symbolise les différents courants de la presse, entre France 3 qui a censuré le panneau fait par Voltuan :

Quand France 3 censure une pancarte anti Macron

et le Hufftington Post, qui, par sa une, quand je l’ai ouvert, m’a impressionnée :

Une du Huff Post 09012019 Un pied dehors

J’y ai vu une explication par le rejet massif que provoque Macron. Ce collage présente ni plus ni moins des différences de traitement de l’information. L’utiliser pour justifier d’épier mon courrier jour et nuit est littéralement scandaleux. Or la preuve que cette surveillance existe ne pourrait pas être faite de façon plus limpide qu’avec ces deux LREs. Je n’ai certes pas repris le panneau trafiqué de France 3, mais ai choisi de mettre en avant la réalité telle qu’elle me semblait présentée par le Huffington Post.

Ce n’est pas le seul collage que j’ai fait contre Macron, ce qui fait partie de la liberté d’expression. J’ai aussi repris une image d’une page Facebook pacifique quand je l’ai regardée. Je n’y ai pas vu un seul appel à la violence, mais des messages de rejet de Macron, ce qui est logique, vu son propos : COMPTEUR OFFICIEL POUR LA DESTITUTION DE MACRON. Encore une fois, ça fait partie de la liberté d’expression. Il y a un problème majeur, dans ce que tu me fais communiquer. Peut-on, dans le même temps, prétendre qu’il y aurait des éléments dangereux, radicalisés, ce que je demande à voir, et surveiller une quasi soixantenaire qui ne sort pas de chez elle, bloquer son courrier ? Ça n’a littéralement aucun sens, aucune justification soutenable. Je me retrouve dans le même cas de figure qu’après le crash Germanwings, alors que la France était en état d’urgence, et qu’on dépêchait chez moi deux OPJ. On ne fait pas plus limpide comme abus de pouvoir. Je n’ai pas posé un seul acte violent durant mes 59 années de vie.

Que pareille tentative puisse t’être signalée, qu’elle ait été écrite signale un état totalitaire en contradiction totale avec nos textes, doit alerter, une nouvelle fois. Mes LREs ne seraient pas distribuées, je ferais immédiatement une injonction de faire ou un référé demandant distribution, ce qui me permettrait d’avoir un écrit fondant cet abus insensé. Je sais, cela étant, qu’il est maintenant obligatoire de passer par la conciliation, le ferais. La radicalisation que j’observe, en ce moment, est bien plus du côté du pouvoir que du côté des manifestants. Bloquer la correspondance d’une personne, la surveiller est totalement illégal, je ne vois pas quel fondement pourrait être invoqué. Qu’on m’affirme fichée S ? je ne demande que ça, qui me donnerait accès au dossier, il me semble, donc aux faux qui ont été faits.

Derrière tout ça, le mépris exprimé par Emmanuel Macron envers Gérard Larcher est plus que choquant. Déjà qu’il fasse surveiller mon courrier est inacceptable et ne peut être justifié, en plus la LRE qui a été bloquée est adressée au président du sénat, dont il se permet donc de bloquer la correspondance. Je ne vois pas comment il pourrait plus gravement violer nos institutions. Il sort complètement de son cadre, d’où ma difficulté à croire ce qui m’est communiqué tant ça représente de violation. Mettons que j’aie écrit à un criminel connu, je veux bien qu’on se permette de bloquer mon courrier en le prétendant inacceptable. La lettre bloquée est adressée au président du sénat qui n’est pas, à ma connaissance, sous la tutelle de l’Elysée. Je vais, je pense, demander à Gérard Larcher d’exiger que cette LRE lui soit distribuée, ce que tout le monde pourra vérifier. Je le sais exposé à pressions incessantes sans lesquelles son intervention sur Europe 1 me semblerait difficilement crédible, mais il s’agit de sa correspondance.

Je suis souvent ennuyée du nombre de mes envois, suis ce que je comprends, vérifie tout, depuis la conscience de ce que je n’ai aucun accès à ce qui se passe à mon sujet, entièrement relié à toi. Si, à terme, ces envois permettent de restaurer l’état de droit sérieusement mis à mal, et cet incident en est une nouvelle démonstration, j’en serai heureuse.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 704

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher