Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 721

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 721

janvier 23, 2019 par Nicole Guihaumé

collage 721

Mon cher Bill,

L’addiction de Zamir Cohen aux menaces et à l’espionnage est stupéfiant. Ça en est à se demander s’il s’effondre à l’instant où il ne peut plus épier l’autre et le menacer. N’a-t-il donc aucun sentiment d’identité, sa relation à lui-même passe-t-elle entièrement par sa relation à l’autre dont il a tellement peur qu’il a besoin de le contrôler sans jamais l’assumer ? Tu sais comme j’ai pris l’habitude de mes tests, à mesure, et comme immédiatement, s’il y a moyen accessible de me faire signe, le moindre changement m’est répercuté. Je ne comprends pas le problème flagrant que pose ma demande d’homologation de l’accord de conciliation signé. Ça revient presque ouvertement à exprimer que n’ayant pas réussi à obtenir que je signe que j’accepterais la dépose des compteurs avant rectification, comme c’était demandé, Paris Habitat ne respectera pas cet accord. J’ai donc noté que je pouvais demander au conciliateur d’être présent au moment de la dépose. Je n’y ai pas pensé pendant l’échange, mais il y a cette possibilité. À peine j’avais regardé ça, Zamir Cohen t’envoyait de nouvelles menaces par SMS. Le biais pour me le faire savoir est de m’afficher une notification de mail incohérente.

Il y a une insistance anormale par rapport au changement de ces compteurs, qui confirme constamment le propos. Si tu regardes cette photo que je viens de prendre avec devant l’accord de conciliation scotché de façon approximative, j’ai du mal à ne pas masquer un des compteurs, tu vois qu’il y a une cohérence avec les précédentes:

compteurs d'eau Nicole Guihaumé 23012019 accord de conciliation

J’ai tenté ensuite d’en reprendre une sans l’accord pour bien montrer comment sont les compteurs, sans aucune prise possible. Ça aurait valu le film si j’en avais eu la tête et l’habileté. La photo était décalée très rapidement sur mon appareil, comme un langage pour me signifier que je pouvais faire ce que je voudrais, je n’aurais plus une photo nette, et c’est le cas. Autant, quand je ne mettais pas de document permettant de dater devant comme celle-ci du 24 décembre 2012, je n’avais aucune difficulté à avoir une photo nette :

compteurs d'eau Nicole Guihaumé 241212

autant depuis que je les date en mettant devant avis d’échéance ou autre que je ne pouvais avoir avant celle qui figure dessus, avec le Nikon, on me bloque comme on veut et on ne s’en prive pas. Tu le vois sur celle-ci que Roger Madec m’a ironiquement, je pense, remerciée de lui avoir envoyée :

photo du mail du 02022018 communiquant mes compteurs, mail impossible à imprimer en PDF

cette photo trouble, certes, mais lisible :

compteurs d'eau Nicole Guihaumé 02022018

cette réponse :

lettre de Roger Madec 19022018 sur mail compteurs d'eau

J’ai bien conscience qu’il en sait très long sur le contexte, si je repense au 10 août 2017, quand il était encore question de crasher les deux 777, que tu étais très menacé et qu’il m’envoyait ces AR :

AR Roger Madec 10082017

Avec le smartphone, il me faut appuyer 10 fois sur les touches de fonction, mais j’ai la photo :

compteurs d'eau Nicole Guihaumé 23012019

Le jeu a été de me fermer provisoirement ma boîte hotmail, dans laquelle j’ai tous les mails de communication de mes index par photo jointe. Un provisoire qui dure. Il me faut demander l’AR de la LRE envoyée à Carlo Purassanta. Ça fait partie de ceux que je n’ai pas reçus, bien que la lettre ait paru distribuée sur csuivi. J’ai gardé ces photos de deux mails envoyés le 26 février 2015 et le 10 février 2016 sur lesquelles on voit la photo :

mail du 26022015 compteurs à 514 et 450 mail du 10022016 sur compteurs d'eau 542 ecs, 479 efs

Je ne peux pas falsifier ça. On est donc dans un projet frauduleux de façon indéniable, à partir de documents qui ne passent pas la rampe. C’est insoutenable à qui regarde, mais une fois un acte posé, et le propos semble être de me mettre à la rue, ce qui serait d’autant plus facile que j’ai deux crédits revolving au maximum, en lien direct avec toutes ces difficultés et avec les frais qu’elles m’entraînent depuis des années, alors que Michel Lacombe avait pris une assurance vie à mon nom. Le bénéfice arrive à ma soeur, chaque mois. De ce que j’ai compris, en un an de versement, mes deux crédits seraient largement remboursés remboursés. 15 ans de versements m’auraient permis de transformer ma situation. Je les recevais, tu me contactais.

Mon incompréhension tient au fait que de façon évidente, je ne laisserai pas changer ces compteurs sans en prendre de photos au moment de la dépose. L’insistance manifestée semble indiquer que j’en serais empêchée. Veut-on m’envoyer des gros bras qui m’en bloquent la possibilité ? La question se pose à ce stade. En être à bloquer le site des LRE pour pour la énième fois, et à t’envoyer un SMS à peine j’ai noté que je pensais demander au conciliateur d’être présent au moment de la dépose signale un projet. De plus, ça pose encore une fois la question du blocage de la justice. j’ai fait une requête aux fins d’homologation de l’accord signé, normalement, je dois l’obtenir :

RAR 1A15195570382 REQUETE EN HOMOLOGATION CONCILIATION PARIS HABITAT 22012019

Il me faut réussir à faire appliquer cet accord. Mon trouble est provoqué par l’insistance. Normalement, même si je devais cette somme, ce qui n’est pas le cas, un juge serait saisi, l’insistance donne à penser que ce serait évité. En fait, le propos est de me contraindre sous la menace à t’accuser, sachant que je me doute, si je me retrouvais à la rue, qu’on pourrait faire ce qu’on veut en mon nom. Il me faut agir sans délai, j’en ai conscience, avec un repère précis : si ça n’a pas été écrit, la date de l’échéance de février a été donnée. Je peux dès lundi, si je n’ai pas l’homologation, faire un référé normalement, mercredi 30 mon avis d’échéance est dans ma boîte. Les délais sont donc courts, pour moi. Pas pour Paris Habitat qui a les photos de la gardienne depuis le 4 octobre, et a diminué mes provisions de charges d’eau en les prenant en compte.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole

collage 721 grand


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 721

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher