Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 768

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 768

mars 2, 2019 par Nicole Guihaumé

Renaissance, réincarnation et résurrection, Pascal Thomas couv 250

Mon cher Bill,

Une modélisation de la façon dont le Divin perçoit toute sa création est-elle possible ? Je suis tellement surprise par les plans sionistes que je découvre à mesure, et par ce qu’ils exposent d’inconscience, que je me demande comment on peut seulement s’imaginer rivaliser avec notre Créateur à tous, à partir des informations qui nous sont accessibles, et je pense là aux lectures de Cayce, aux témoignages de NDE, aux enfants qui se souviennent de leurs vies antérieures, comme Shanti Devi, à l’origine, je crois, des recherches de Ian Stevenson et Jim Tucker. Ce qui me semble le plus difficile est l’aspect pluriel : comment parvenir à une représentation de cet accès simultané au passé, au présent et au futur de toutes les créatures, qu’elles soient terrestres ou extraterrestres, notamment, mais pas seulement, ce qui signifie capter en un instant évolution et organisation, à la fois de l’ensemble et de chacun. Qui parmi les humains, pourrait prétendre parvenir à ça ?

NEOM, le projet saoudien, pousse au maximum l’intelligence artificielle, et à ce niveau aussi, je ne comprends pas. De ce que tu me fais passer, Evelyn de Rothschild contrôlerait les Saouds qui, pourtant, étaient déjà parmi les plus fortunés au temps de Salem, alors qu’ils vivaient encore en tribus, telles que les shammars [https://raseef22.com/en/politics/2018/01/19/story-shammar-tribe-understand-indigenous-inhabitants-region/]. N’empêche qu’il y a eu une purge en novembre 2017, en Arabie Saoudite [http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/01/27/20002-20180127ARTFIG00092-le-milliardaire-saoudien-al-walid-ben-talal-a-ete-libere.php]. Réellement décidée par MBS, Mohammed ben Salmane ou par Evelyn de Rothschild, connu pour siphonner autant qu’il peut ? Il semble bel et bien derrière NEOM. J’ai du mal avec la place qui est la sienne, sachant que depuis au minimum le Titanic, plusieurs familles semblent décider conjointement. C’est cependant à lui, déjà parce qu’accusé de siphonnage, que Fabius et Badinter ont octroyé l’immunité foncièrement illégale qui lui a permis d’organiser tous les crimes de masse que ce monde a connus depuis 1986.

Je bute. Quelque chose m’échappe complètement. J’en étais à observer que nos deux vies semblent être soumises depuis 1990 au talmud, la tienne, de façon explicite, depuis 2003 et les curatelles qui s’y réfèrent, ce qui semble aussi incroyable que réel, la mienne, de façon implicite. Tous mes droits sont bafoués depuis des années, et quoi que je fasse, je ne parviens à rien changer, le paradoxe étant que tout en étant tenu par ces torchons nommés curatelles, d’épouser ma sœur Guizard, tu as réussi à l’éviter depuis maintenant 15 ans. Si ma compréhension est juste, tu demandes ma présence, ce qui suppose qu’on me dise la réalité. Personne ne l’accepte, et du reste, à l’instant où elle me serait directement énoncée, je pourrais la dénoncer, y mettre un terme, du fait qu’elle est entièrement frauduleuse. Ça explique les violences qui m’ont été faites pour obtenir que je me suicide. Je n’en finis pas, cela étant, de chercher à comprendre comment ce que nous vivons actuellement s’organise, depuis la conscience que les saouds sont les plus fortunés, mais que la narration donne le premier rôle à Israël, de façon à prétendre que l’évolution aurait été écrite dans la Bible, à ça près qu’elle n’envisage pas un génocide commis par les humains, raison pour laquelle ils tiennent tant à ce que tu l’assumes, toi, non juif. Le baratin selon lequel ce serait vengeance contre moi qui t’aurais refusé ne tient plus depuis que je t’ai demandé de m’épouser le 21 janvier.

Je ne comprends pour autant pas davantage. Si le talmud est actuellement toléré -imposé- comme loi supérieure non écrite, partout dans le monde, les saouds y sont-ils soumis ? La logique voudrait qu’ils le soient, alors que l’avenir semble bâti sur eux, notamment par NEOM. Tu me fais comprendre qu’Evelyn de Rothschild les tient. Par le crime et sa menace, par ça et ça seulement ? Depuis des décennies, et ils ne pourraient pas s’en protéger ? Ce documentaire donnait à penser que la fortune Rothschild en avait pris un sacré coup au moment de la nationalisation, ce n’est donc pas question d’argent. Cet aspect me trouble. Comment comprendre qu’on ne puisse concrètement pas venir à bout d’une minorité qui règne par le crime ? Le centre serait à Dimona ?

À l’instant où on toucherait à la périphérie, la menace pourrait être mise à exécution par Netanyahu ? Les Saouds, en ce cas, n’auraient pas l’équivalent, en termes de pouvoir nucléaire. Dimona peut faire sauter la planète. Pour autant, ils acceptent de participer à un projet qui ne peut que se retourner contre eux. L’Arabie Saoudite me semble accorder une place certaine au Coran, que je ne connais pas, mais à la religion, donc, avec les difficultés qu’on connaît à accéder aux écritures premières, avant que les traducteurs aient opéré de façon plus ou moins fiable, et à partir de cela seul qui était accessible. Reconnaître le Coran suppose de reconnaître une intelligence supérieure, et il me semble qu’avec pouvoir et argent, l’accès à l’information est facilité, autant qu’accéléré. Tout ce que je découvre péniblement leur est connu. Ils s’exposeraient de façon aussi imprudente uniquement par l’impact sur eux des fables d’Evelyn de Rothschild ? Quelles sont les promesses faites autour des possibilités des extra-terrestres ? Ont-ils seulement moyen de vérifier leur fiabilité ? Le fait est que leur rapport aux robots reprend le thème de la fabrication par laquelle nous avons été nous-mêmes conçus, si je me fie à la traduction littérale de la Bible que présente Mauro Biglino. Le but serait-il, cette fois, d’obtenir des créatures incapables de se rebeller, disposant d’une intelligence indéniable, mais dépourvues d’émotions, susceptibles de répondre aux besoins émotionnels d’Evelyn de Rothschild ?

Comment comprendre une évolution selon laquelle le mont Sinaï aurait été en Egypte, avant qu’on ne l’affirme en Arabie ? Ce qui nous est présenté comme certain semble toujours pouvoir être contesté, depuis la détermination qui semble avoir toujours existé de contrôler ce monde, d’une façon ou d’une autre. Si le sanhedrin, Caïphe a sa tête, a provoqué la crucifixion, c’est bien dans un but de contrôle, toujours actuel. Tu sais que je pense Evelyn de Rothschild sa réincarnation, tandis qu’il me semble probable que tu sois celle du Christ. S’il est possible aujourd’hui de communiquer sur le mont Sinaï en Arabie, j’imagine qu’il s’agit de concession, d’échange d’avantages. Le but, quoi qu’il en soit est d’empêcher l’opposition, de la tuer dans l’oeuf, littéralement, qu’elle n’existe plus dans la conscience. Cette bande annonce esquisse des éléments :

Reste que de ce que nous savons, notamment par les lectures de Cayce, nous avons été créés dans un but de compagnonnage, et mon hypothèse de Salem, reconnue juste par Rothschild, qui en a immédiatement fait prendre un brevet par ma sœur Guizard, prouve une intervention divine, et donc une intentionnalité. Il est tout sauf hors jeu, comme l’ont pensé certains, quand ils tentaient de comprendre la réincarnation. Les projets en cours de réalisation refusent cette dimension pourtant très réelle. C’est ce qui me fait penser à danger, me demander comment il se fait qu’aucune opposition n’existe, alors que nous avons tant d’informations accessibles sur la réincarnation, que le principe selon lequel on récolte ce qu’on sème me semble largement vérifié. Il n’est évidemment pas seul à régir nos existences, mais il existe, et le projet de dépopulation n’en tient aucun compte. Tu as en ligne un dossier fait par l’ARE sur le sens de nos existences, qui cite notamment la lecture 1567-2, sur la notion de compagnonnage. Comment faire plus grossier que de prétendre se passer de celui qui nous a créés pour que nous soyons ses compagnons, et comment prétendre que le projet de dépopulation qui l’amputerait, s’il était réalisé de tout ce qu’il a conçu pour les 7 milliards censés disparaître, ne revient pas à ça ? Cette notion de compagnonnage est aussi reprise dans la 5749-14, qui répond aux questions que se pose Thomas Sugrue, le biographe de Cayce, tandis qu’il écrit «There is a river». Outre le compagnonnage, il aborde, ce qui est précieux, le problème du mal, du libre arbitre…une liste de questions que posent nos existences, et se conclue for justement par «And DO NOT attempt to shed or to surpass or go around the Cross. THIS is that upon which each and every soul MUST look and know it is to be borne in self WITH Him.» que j’entends comme «Reste à ta place et occupe la pleinement». Je te reprends ces questions qui nous concernent tous :

3. (Q) The first problem concerns the reason for creation. Should this be given as God’s desire to experience Himself, God’s desire for companionship, God’s desire for expression, or in some other way? (A) God’s desire for companionship and expression.

4. (Q) The second problem concerns that which is variously called evil, darkness, negation, sin. Should it be said that this condition existed as a necessary element of creation, and the soul, given free will, found itself with the power to indulge in it, or lose itself in it? Or should it be said that this is a condition created by the activity of the soul itself? Should it be described, in either case, as a state of consciousness, a gradual lack of awareness of self and self’s relation to God? (A) It is the free will and its losing itself in its relationship to God.

5. (Q) The third problem has to do with the fall of man. Should this be described as something which was inevitable in the destiny of souls, or something which God did not desire, but which He did not prevent once He had given free will? The problem here is to reconcile the omniscience of God and His knowledge of all things with the free will of the soul and the soul‘s fall from grace. (A) He did not prevent, once having given free will. For, He made the individual entities or souls in the beginning. For, the beginnings of sin, of course, were in seeking expression of themselves outside of the plan or the way in which God had expressed same. Thus it was the individual, see?

Having given free will, then – though having the foreknowledge, though being omnipotent and omnipresent – it is only when the soul that is a portion of God CHOOSES that God knows the end thereof.

6. (Q) The fourth problem concerns man’s tenancy on earth. Was it originally intended that souls remain out of earthly forms, and were the races originated as a necessity resulting from error? (A) The earth and its manifestations were only the expression of God and not necessarily as a place of tenancy for the souls of men, until man was created – to meet the needs of existing conditions.

7. (Q) The fifth problem concerns an explanation of the Life Readings. From a study of these it seems that there is a trend downward, from early incarnations, toward greater earthliness and less mentality. Then there is a swing upward, accompanied by suffering, patience, and understanding. Is this the normal pattern, which results in virtue and oneness with God obtained by free will and mind? (A) This is correct. It is the pattern as it is set in Him.

8. (Q) The sixth problem concerns interplanetary and inter-system dwelling, between earthly lives. It was given through this source that the entity Edgar Cayce, after the experience as Uhjltd, went to the system of Arcturus, and then returned to earth. Does this indicate a usual or an unusual step in soulevolution? (A) As indicated, or as has been indicated in other sources besides this as respecting this very problem – Arcturus is that which may be called the center of this universe, through which individuals pass and at which period there comes the choice of the individual as to whether it is to return to complete there – that is, in this planetary system, our sun, the earth sun and its planetary system – or to pass on to others. This was an unusual step, and yet a usual one.

9. (Q) The seventh problem concerns implications from the sixth problem. Is it necessary to finish the solar system cycle before going to other systems? (A) Necessary to finish the solar cycle.

10. (Q) Can oneness be attained – or the finish of evolution reached – on any system, or must it be in a particular one? (A) Depending upon what system the entity has entered, to be sure. It may be completed in any of the many systems.

11. (Q) Must the solar cycle be finished on earth, or can it be completed on another planet, or does each planet have a cycle of its own which must be finished? (A) If it is begun on the earth it must be finished on the earth. The solar system of which the earth is a part is only a portion of the whole. For, as indicated in the number of planets about the earth, they are of one and the same – and they are relative one to another. It is the cycle of the whole system that is finished, see?

12. (Q) The eighth problem concerns the pattern made by parents at conception. Should it be said that this pattern attracts a certain soul because it approximates conditions which that soul wishes to work with? (A) It approximates conditions. It does not set. For, the individual entity or soul, given the opportunity, has its own free will to work in or out of those problems as presented by that very union. Yet the very union, of course, attracts or brings a channel or an opportunity for the expression of an individual entity.

13. (Q) Does the incoming soul take on of necessity some of the parents’ karma? (A) Because of its relative relationship to same, yes. Otherwise, no.

14. (Q) Does the soul itself have an earthly pattern which fits back into the one created by the parents? (A) Just as indicated, it is relative – as one related to another; and because of the union of activities they are brought in the pattern. For in such there is the explanation of universal or divine laws, which are ever one and the same; as indicated in the expression that God moved within Himself and then He didn’t change, though did bring to Himself that of His own being made crucified even in the flesh.

15. (Q) Are there several patterns which a soul might take on, depending on what phase of development it wished to work upon – i.e., could a soul choose to be one of several personalities, any of which would fit its individuality? (A) Correct.

16. (Q) Is the average fulfillment of the soul‘s expectation more or less than fifty percent? (A) It’s a continuous advancement, so it is more than fifty percent.

17. (Q) Are hereditary, environment and will equal factors in aiding or retarding the entity’s development? (A) Will is the greater factor, for it may overcome any or all of the others; provided that will is made one with the pattern, see? For, no influence of heredity, environment or what not, surpasses the will; else why would there have been that pattern shown in which the individual soul, no matter how far astray it may have gone, may enter with Him into the holy of holies?

18. (Q) The ninth problem concerns the proper symbols, or similes, for the Master, the Christ. Should Jesus be described as the soul who first went through the cycle of earthly lives to attain perfection, including perfection in the planetary lives also? (A) He should be. This is as the man, see?

19. (Q) Should this be described as a voluntary mission One Who was already perfected and returned to God, having accomplished His Oneness in other planes and systems? (A) Correct.

20. (Q) Should the Christ-Consciousness be described as the awareness within each soul, imprinted in pattern on the mind and waiting to be awakened by the will, of the soul‘s oneness with God? (A) Correct. That’s the idea exactly!

21. (Q) Please list the names of the incarnations of the Christ, and of Jesus, indicating where the development of the man Jesus began. (A) First, in the beginning, of course; and then as Enoch, Melchizedek, in the perfection. Then in the earth of Joseph, Joshua, Jeshua, Jesus.

22. (Q) The tenth problem concerns the factors of soul evolution. Should mind, the builder, be described as the last development because it should not unfold until it has a firm foundation of emotional virtues? (A) This might be answered Yes and No, both. But if it is presented in that there is kept, willfully, see, that desire to be in the at-onement, then it is necessary for that attainment before it recognizes mind as the way.

23. (Q) The eleventh problem concerns a parallel with Christianity. Is Gnosticism the closest type of Christianity to that which is given through this source? (A) This is a parallel, and was the commonly accepted one until there began to be set rules in which there were the attempts to take short cuts. And there are none in Christianity!

24. (Q) What action of the early church, or council, can be mentioned as that which ruled reincarnationfrom Christian theology? (A) Just as indicated – the attempts of individuals to accept or take advantage of, because of this knowledge, see?

25. (Q) Do souls become entangled in other systems as they did in this system? (A) In other systems that represent the same as the earth does in this system, yes.

26. (Q) Is there any other advice which may be given to this entity at this time in the preparation of these chapters? (A) Hold fast to that ideal, and using Him ever as the Ideal. And hold up that NECESSITY for each to meet the same problems. And DO NOT attempt to shed or to surpass or go around the Cross. THIS is that upon which each and every soul MUST look and know it is to be borne in self WITH Him.

Les lire me renvoie comme souvent au paradoxe qui me semble exister entre tout ce que les lectures disent sur le libre arbitre et par ailleurs la régulière remarque selon laquelle Dieu seul sait, ce qui pour moi signe son action. On la retrouve par exemple dans la 294-189, en réponse à une part de la question initiale :

1. GC: You will have before you the enquiring minds of those gathered here. You will give at this time information which will help us to understand the laws governing the selection by an entity of time, place, race, color, sex, and the parents at any rebirth into the earth plane – especially the possibility of Edgar Cayce, present in this room, bringing through in his next incarnation memory of this life. If possible we would like to be advised as to how proof of such memory can be established by leaving a record or money now that may be called for during the next appearance.

11. As to when – it may be perhaps a hundred, two hundred, three hundred, a thousand years – as you may count time in the present. This may not be given. For how gave He? The day no man knoweth, ONLY the Father in heaven knoweth it; and it is provided you so live, as He gave, that « I may sit upon the right hand and my brother upon the left. » These are not to be given; they are prepared for those who have through their meeting with their fellow men manifested that which brings them into that association, that consciousness, that unfoldment as to where they become, may become, that which may in the greater manner manifest that love of the Father to the children of men. As to when – no man knoweth; only the Father. Ready for questions.

Un autre apport me semble important, illustré par une des premières lectures de Cayce, le 7 novembre 1910, la 34-1. Il l’a donnée en ayant très peu d’indications, voire pas du tout, au sujet d’un patient dont la sœur écrira plus tard qu’il souffrait depuis 25 ans d’épilepsie. Ce qui me semble important est la description d’un mauvais état général dans lequel l’oxygénation, la circulation sont altérées. Traduire ces termes physiques m’est difficile. En la lisant, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que tout se paie et que concevoir des créatures dans le but d’en faire des esclaves, ce qui semble avoir été à l’origine de notre fabrication qui, en ce sens, a échoué, se paierait très cher, en termes d’alchimie interne si le but était atteint. Je t’ai mis en lien plus haut un extrait d’un livre écrit par un groupe de chrétiens lyonnais sous le pseudo Pascal Thomas, «Renaissance, réincarnation et résurrection». Dans leur présentation «Sur le chemin de la vérité», ils en reviennent à Sylvie, par qui ils ont présenté leur projet, qui souffrait d’une toux chronique depuis plus d’un an, ne parvenait pas à la soigner, jusqu’à faire une régression dans une vie antérieure, à la suite de laquelle sa toux a disparu :

Renaissance, réincarnation et résurrection, Pascal Thomas p4-5 Renaissance, réincarnation et résurrection, Pascal Thomas p6-7 Renaissance, réincarnation et résurrection, Pascal Thomas p8-9

Il existe quantité de témoignages de cette nature. Je t’en ai déjà mis en ligne. Juste là, je vois cette vidéo qui propose directement à des personnes présentes dans la salle, en même temps qu’aux internautes qui visualisent, de se connecter à ces réalités.

Ce que disent les chrétiens du groupe Pascal Thomas, fort justement, est que l’aspect concret que représente une guérison de problème physique qui résistait à tout est à prendre en compte. Le fait est que je ne vois pas comment nos fabricants auraient pu s’y prendre pour génétiquement inscrire que nous nous réincarnerions. Il me semble que ça n’a pu que leur échapper, et que de la même façon, toute création future, à ce niveau, est hors contrôle. Si nos fabricants n’avaient techniquement pas les moyens de nous programmer susceptibles de nous réincarner, la signature divine est là, incontournable, et n’y est certainement pas par hasard. Tout se passe, il me semble, comme si, ce faisant, il avait repris la main, signant que l’esclavage n’est pas le but de la création.

Ces aspects auraient dû faire réfléchir en octobre 2011, quand j’insistais sur le fait que Salem est inscrit dans ma bio. Je passe mes journées en incompréhension parce que pour moi, le projet à l’oeuvre ne peut pas marcher, que je n’ai aucun doute quant à ça, et ne comprends pas ce qui manque à ses promoteurs pour le réaliser et y renoncer. La seule réponse qui me vient est qu’Evelyn de Rothschild leur a fait miroiter des pouvoirs que les extra-terrestres n’ont pas, et sur lesquels ils fondent tous leurs espoirs, alors qu’il suffit de lire Mauro Biglino, d’accepter que nous avons été fabriqués, et de voir que cependant, nous n’avons pas répondu au but dans lequel nous avons été créés, du fait que nous avons notre libre-arbitre ET du fait qu’il y a manifestement un projet divin, une intention active qui dépasse très largement tout ce que lui peut concevoir, ce qui me semble assez logique. Imaginer qu’il ait créé aussi puissant que lui revient, si je transpose, à imaginer que nous puissions, nous, ou les extra-terrestres, concevoir autrement que par la reproduction sexuée des créatures qui auraient exactement nos possibilités tout en étant indépendantes de nous. La créature est toujours inférieure à son créateur, si je pense en termes d’être vivant, il me semble. Je préférerais évidemment, tu le sais, t’entendre, toi, que tu me dises ce que tu en sais, en penses, en perçois. Bientôt, nous y parviendrons, j’espère.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 768

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher