Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 771

Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 771

mars 5, 2019 par Nicole Guihaumé

collage 712 en 400 Ovadia, Georgia Guidestones

Mon cher Bill,

La violence à l’oeuvre ne faiblit pas. J’ai voulu avoir des nouvelles de ma saisine du médiateur, pris vendredi soir un rendez-vous avec celui de ses  représentants que j’ai vu le 19, ce que permet la prise de rendez-vous en ligne. J’y vais ce matin, arrive en même temps que sa remplaçante, qui s’était déplacée exprès. Je ne me suis donc pas permis de lui dire que je préférais ne pas présenter à nouveau la requête déjà enregistrée. Le dossier que j’avais avec moi, expose l’historique. Le contexte. On ne fait pas plus difficile à saisir pour une personne qui débarque. De ce fait, à nouveau, j’ai eu droit aux explications rationnelles qui semblent les plus plausibles, genre problème de transmission entre services. Ça fait trois représentants du médiateur que je vois. Elle et son remplaçant, mais aussi une personne dont j’ignorais qu’elle le représentait, hier, Madame Stouvenel vers laquelle l’accueil de la mairie du 15° oriente de principe, quand il y a conflit avec les bailleurs sociaux. En fait, elle ne gère pas que cet aspect, puisqu’elle représente le médiateur.

Je rentre, il semble qu’il y aurait à nouveau un problème avec Paris Habitat. J’ai un SMS signalant qu’il y a une panne de chauffage et d’eau chaude, ce que j’ai remarqué en me douchant ce matin. Une insistance existe à ce niveau au clavier, ce qu’une nouvelle fois j’ai du mal à comprendre. Il y a un problème, qu’aucune des personnes que j’ai vues ne nie. Ces surfacturations le signent, la dernière, après que mes provisions de charge d’eau ont diminué, suite au passage de la gardienne le 4 octobre dernier. Personne ne peut expliquer cette diminution, ce passage de la gardienne confirmé sur l’accord de conciliation signé, et en même temps ce décompte de charge aberrant daté du 9 décembre, m’imputant 770 m3 d’eau prétendument consommée. L’opposition entre ces deux réalités, diminution des provisions de charges d’eau et décompte demandant 3544,73 euros est indéniable. À côté, cette plainte impensable pour la bonne et simple raison qu’elle nécessite un matériel ou un logiciel que je n’ai pas, et que je ne peux avoir étant totalement isolée. J’ai suivi les signes présents sur mon ordinateur, hier, envoyé ce mail à Paris Habitat, à des conseillers d’état et procureurs, comme à d’autres professionnels, en mettant systématiquement en copie la femme brigadier qui m’a convoquée, le préfet de police, les autorités qui semblent compétentes :

Monsieur Peyrot, seriez-vous à l’origine de la convocation à la PJ que j’ai reçue _ Fwd_ Convoquée pour une infraction que je n’.._04032019 FPeyrot cc BGates, JCasse, EMorvan..CE, juradm

Parmi les difficultés que j’ai depuis l’origine, il y a les AR que je reçois, seul moyen apparent d’interagir avec moi. Si je les cite dans le cadre d’un entretien, le professionnel qui me reçoit peut n’avoir jamais été confronté à cette réalité, me répondre que c’est normal, et ne signifie rien. Pour autant, n’importe quelle personne qui a une boîte mail sait d’expérience que quand un expéditeur est illégitime, pénible, ne s’adresse pas à la bonne personne, on peut ouvrir deux fois un mail de lui, pas trois. Depuis 2014, je ne compte plus les AR reçus de procureurs et conseillers d’état, sans jamais réussir à recevoir autre chose, ni à obtenir un rendez-vous malgré plusieurs demandes. Puis, de façon récurrente, le domaine est bloqué. Soit les mails reviennent en erreur, soit je ne reçois plus un AR d’eux, ce qui change à l’instant où j’ouvre une nouvelle boîte. Aujourd’hui, je ne peux les joindre que de mon domaine nicoleguihaume.biz, et je n’en ai plus les AR que j’avais avant. Je pensais l’envoi bloqué. Pourtant, j’en ai d’une conseillère à la cour administrative d’appel de Paris, du même domaine @juradm.fr :

AR Perrine.Hamon@juradm.fr 18022019-05032019 nicole@nicoleguihaume.biz

en opposition à Bruno Coutier qui est, lui, au tribunal administratif de Marseille :

AR Bruno.Coutier@juradm.fr 15022019-05032019 nicole@nicoleguihaume.biz

Personne ne me fera croire que ces AR sont dépourvus de sens. Je n’ai jamais réussi à m’envoyer un non lu. Quand je ne valide pas l’envoi de l’AR, je ne reçois rien dans l’autre boîte choisie pour tester. Par ailleurs, il y a des personnes dont je n’ai jamais eu que des lus, pas un seul non lu, au maximum, rien. Pour envoyer 11 accusés réception de lecture à la même personne, sur plus de 3 semaines, si je prends ceux-ci qui couvrent la période des difficultés que je rencontre avec Paris Habitat cette année, il me semble qu’il faut être informé du dossier, le suivre. J’aurais quoi que ce soit à me reprocher, il y a longtemps que j’aurais été confrontée et contrainte à arrêter. Il n’y a qu’à voir ces AR de Bernard Stirn qui dirigeait la section du contentieux du conseil d’état jusqu’à l’an dernier pour s’en convaincre :

Lu_ Mister Eboe-Osuji, the contract ICC signed with Rothschild engaging itself to cover his crimes against humanity must be denounced 24062018 bernard.stirn@conseil-etat.fr

Lu_ Menace nucléaire plus élevée que jamais, Evelyn de Rothschild déterminé à imposer sa pathologie 22062018 bernard.stirn@conseil-etat.fr

Lu _ Gates senior threatens Bill Gates wih death at his home_ Could you immediately send the persons used to care by Bill Gates _ 05162018 bernard.stirn@conseil-etat.fr

Lu_ Monsieur Macron, la nouvelle attaque de Paris que vous avez validée doit être annulée 17052018 bernard.stirn@conseil-etat.fr-2

Lu _ Could you defend me in France to obtain the cancellation of the curatorship_ 05152018 bernard.stirn@conseil-etat.fr

Lu _ Complement to my request OTP-CR 78_09 Re_ Mister Eboe-Osuji, the MH370 is at risk05162018 bernard.stirn@conseil-etat.fr

….

Lu Bill Gates et ma soeur Brigitte Guizard, le boomerang de Christine Lagarde 17122016 bernard.stirn@conseil-etat.fr

Lu Communication de la curatelle illégale abusivement mise en place dans mon dos -nouvelle demande à ma soeur Brigitte Guizard- 25122016 bernard.stirn@conseil-etat.fr

Lu _ Re_ Kipman, stop abusing my family, you are a criminal (français dessous) bernard.stirn@conseil-etat.fr 13082016

Il y a ces autres, à titre d’exemple, de Stéphane Lardennois, secrétaire de la section du contentieux mercredi, le même à 12h37, 13h05, 14h22 :

AR Stephane.Lardennois 27022019-01032019

De procureurs, ceux-ci :

AR @juradm.fr et mail Menace nucléaire plus élevée que jamais, Evelyn de Rothschild déterminé à imposer sa pathologie 22062018

Pour le mail d’hier, ceux-ci :

AR du mail Monsieur Peyrot, seriez-vous à l’origine de la convocation à la PJ que j’ai reçue 04032019-05032019 nguihaume@nicoleguihaume.fr

AR et mail Monsieur Peyrot, seriez-vous à l’origine de la convocation à la PJ que j’ai reçue 04-05032019

La personne qui m’a reçue ce matin, à qui j’ai montré le mail envoyé hier, m’a fait observer que je serais avisée de choisir avec plus de discernement et d’à propos les personnes auxquelles je m’adresse. Elle se situait, comme les 2 autres représentants du médiateur que j’ai vus, dans un contexte de normalité, me signalait donc les démarches juridiques que je pouvais engager, m’affirmait qu’il ne pouvait en aucun cas y avoir de lien entre mes surfacturations et la plainte déposée. Raisonnait comme je raisonnais avant d’être confrontée à ce contexte criminel dans lequel tous les biais possibles et imaginables sont utilisés pour me contraindre. Il me semble que le but est de m’imposer de reprendre contact avec mes aînés après plus de 20 ans sans relation avec eux, et après le désastre qu’ils ont occasionné dans ma vie, après que les demandes de médiation et de conciliation que j’ai faites depuis 2016 ont échoué. Ou bien à prendre avocat.

Je n’ai pas vu ma mère depuis mars 2015, et à ce moment, je lui ai promis en la quittant de venir passer deux trois jours par mois chez elle, à Montpellier. Le 27 avril 2015, mes deux aînées Bourdarot et Guizard, ses tutrices, malgré ses demandes répétées que je le sois, moi, la fourguaient contre sa volonté en EHPAD. J’ai pu l’avoir en ligne sur son portable jusqu’en septembre 2015, tout en étant aussi confrontée à appels dans le silence depuis sa ligne, qui n’étaient manifestement pas d’elle, ce qu’elle m’a confirmé quand je le lui ai demandé. Il est arrivé qu’elle fasse le numéro de ma sœur Bourdarot, arrive chez moi, ne comprenne rien, vu que seul son numéro à elle lui a été laissé. Depuis septembre 2015, je ne pouvais plus la joindre. Elle semblait ne plus avoir de portable. Ma conviction est que sans changement, je ne peux rien lui apporter, donc je reste silencieuse. J’irais là-bas, je suis quasiment certaine que je ne la verrais pas, mais me cognerais ma sœur, ce dont je n’ai aucune envie, n’ayant plus aucune confiance en aucun de mes aînés.

Hier, premier message des tutrices respectant leur obligation de m’informer de la santé de ma mère, à 8h42, deuxième à 14h07 :

sdr

dav

burst

Ce sont les seules nouvelles que j’ai reçues depuis 2012 qu’elle est sous tutelle, à part sa mise en EHPAD. Elles arrivent à ce moment précis. La cruauté n’a aucune limite, l’indécence est répugnante. J’ai appelé hier à sa maison de retraite, eu une infirmière qui m’a proposé d’aller dans sa chambre, que je puisse lui parler, puis il y a eu de longs échanges que j’entendais, n’étais pas à l’aise, ai raccroché. Je n’ai pas la plus petite illusion quant à la possibilité de la revoir et de lui apporter quoi que ce soit avant que cette histoire soit résolue. Le sordide de ces différentes manœuvres, dans le même laps de temps me donne la nausée.

Que faire maintenant, je n’en sais rien. Les AR continuent d’arriver. Si je me fie à ce qui semble indiqué Paris Habitat aurait conçu une autre manœuvre pour me coincer. Tu connais la répugnance que j’ai à communiquer des faits que je ne peux vérifier par moi-même. Je le supporte plus que difficilement. Je ne peux que regarder les AR de Perrine Hamon en opposition à ceux de Bruno Coutier, noter que je n’en ai plus comme avant qui arrivent de minute en minute, que depuis toujours les mails les plus bloqués sont ceux que j’adresse aux procureurs, comme celui-ci, hier, à nouveau entièrement revenu : mail entièrement retourné par attali pour changer 04032019.

Je vis très mal l’urgence permanente qui fait que si je suivais ce que je comprends des signes envoyés, à peine une manœuvre serait faite pour me contraindre d’une façon ou d’une autre, il faudrait réagir. Je vis très mal toutes ces violences qui posent évidemment un problème de stratégie. L’enjeu est le génocide planétaire. Le propos, de te contraindre à épouser une femme qui t’a trompée comme aucune autre, rêve de se voir en haut de l’affiche donnant les ordres du lobby sioniste au président US couché qu’ils rêvent de te voir devenir. Je te l’ai déjà écrit, pour moi, la seule stratégie valable est la lutte au maximum et le suicide à l’instant où tout a été essayé, sans que rien n’aboutisse, et nous n’en sommes pas là. Par contre, être un président US sous le coup de deux curatelles totalement illégales est inacceptable. Qui sait, aujourd’hui, que tu les subis depuis 2003 ? Il faut peut-être réagir à la dernière manœuvre de Paris Habitat qui semble, encore une fois, sous toutes réserves, vu que je n’ai pas d’accès à la réalité, mais à des signes, concerner cette panne d’eau chaude et de chauffage. Juste là, je n’en sais rien. Constate que depuis des années, je suis dans une situation qui m’impose de poser des actes, d’écrire sans arrêt, et d’être seule dans ce cas. La déloyauté ne saurait être plus grande, qui m’impose un temps de recul, avant de décider.

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


Commentaires fermés sur Lettre à Bill Gates, 771

Désolé, il n'est plus possible de laisser des commentaires.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher