Fil RSS

Lettre à Bill Gates, 779

0

mars 11, 2019 par Nicole Guihaumé

montage 186- en 430

Mon cher Bill,

Ca n’a pas loupé. À peine ma précédente lettre en ligne, Kipman qui la connaît dans le temps même de son écriture s’il le souhaite, s’est précipité dessus pour contacter Paris Habitat, du fait de la LRE que j’ai adressée à Franck Peyrot, prétendre une nouvelle fois que je le consulterais, malgré mon évidente opposition à tous ses délires, et contester ce que j’ai écrit quant à la création d’Israël en le documentant. Ce que je trouve extraordinaire c’est qu’il ne tient qu’à lui d’écrire un livre sur ses affirmations, et de les documenter. Cattan et Eban étaient présents à l’ONU. Ils ont témoigné :

Henry Cattan, notamment par cette présentation : le-partage-de-la-palestine-du-point-de-vue-juridique,

Abba Eban notamment par l’émission de France 5 reprise dans cette vidéo :

Que pourrais-je apporter de plus ? Le problème est que les pressions sont exercées en coulisses à partir d’une détermination à utiliser tous les moyens, y compris criminels, pour parvenir à ses fins, avant d’imposer une narration totalement fausse, ce qui a été fait de façon constante ces dernières décennies, les différents false flags perpétrés le prouvent :

Israel Did 9-11_ All The Proof In The World!

UPDATED-CORRECTED_ Mossad Clique Busted in Malaysian Airlines Hoax – NODISINFO

Florence Arthaud, Camille Muffat _ la malédiction du 28 octobre – Le Point…Bill Gates est né le 28 octobre 1955, Michel Lacombe m’a rappelée le 28101997

Crash NOT Credible Accident or Suicide _ Veterans Today 03262015

À partir de là, que faire ? Je n’ai rien à dire à Kipman, je me fous littéralement de lui dont je sais qu’il passe sa vie à éviter la réalité et à tout faire pour prétendre qu’il aurait eu raison de me prétendre suicidaire en 1990. Bientôt ce seront ses prétendus soins qui me maintiendront en vie. Je viens d’aller sur ameli, mon mot de passe que je communique régulièrement pour qu’on puisse vérifier que je n’ai aucun soin psy a été changé. Je ne crois pas que ce soit arrivé jusque là, j’ai du le remettre : identifiant 2591175115438, mp 753639559. Pareil changement me met très en colère. À la première tentative, j’ai eu le message que mon compte était bloqué, alors que normalement, on a 3 tentatives. Je te joins les derniers relevés, sachant qu’il m’arrive d’oublier d’en prendre, comme d’en prendre de façon rapprochée, donc ça se chevauche et deux ou trois mois sont absents. Tu as là de maintenant à avril 2016, il n’y a rien qui puisse être considéré de près ou de loin comme des consultations de psy :ameli Nicole Guihaumé septembre 2018 au 11 mars 2019ameli 27112018-1ameli 27112018-2ameli janvier-11 juillet 2018ameli 24062017-24122017ameli 03102016 au 31032017ameli 11042016-11102016

La difficulté est qu’on est face à mensonges perpétuels et qu’ils semblent pris pour argent comptant. Si je sais par qui, je peux adresser la preuve de ce que ce qui est communiqué est inexact, qu’il y a tromperie délibérée. Un psy que je n’ai pas vu depuis 27 ans, et qui prétend me suivre, il faut le faire. Déjà, j’ai arrêté mon analyse en mars 1988, et ne l’ai plus vu qu’à la demande, rarement, entre mars 1988 et le 31 octobre 1991, en plus, quand je reprends mes cahiers, par exemple en 1986, je ne le voyais qu’une fois par semaine, le maximum ayant été 2 séances hebdomadaires. Un psychiatre qui ne prendrait que deux fois par semaine en consultation une patiente qu’il considérerait suicidaire, au point de prétendre son suicide imminent, comme il semble l’avoir fait, serait à tout le moins léger. Quant à ses confrères, je les ai encore moins vus, un maximum de deux ans et demi à raison de deux séances hebdomadaires pour Nicole Bravard entre février 1996 et le 5 juillet 1999, Hubert Picot d’Aligny d’Assignies de septembre 1999 à juillet 2001, Philippe Rigal de janvier 2006 à janvier 2008. J’ai, comme tout le monde, un dossier de sécurité sociale. Ce n’est pas sans raison que je communique mes relevés ameli, depuis que je sais qu’on m’invente des suivis que je n’ai pas.

Mon incompréhension concerne son intervention par rapport à Paris Habitat, si je comprends bien ce qui m’est communiqué. Je sais qu’Agnès Faussot, à ce jour, est frauduleusement ta curatrice, ce qui existe dans un dossier auquel je n’ai pas accès, mais lui semble être intervenu suite à la Lettre recommandée que j’ai adressée à Franck Peyrot et qu’il a reçue aujourd’hui. Un psychiatre n’a rigoureusement rien à faire là-dedans, il est complètement déplacé. Il s’agit de surfacturations évidemment abusives, de non respect d’un accord de conciliation signé, et d’un mail que j’ai envoyé, posant une question. Même un psychiatre qui a une patiente en suivi régulier n’a en aucune façon à interférer dans les aspects concrets de sa vie, on nous a assez rebattu les oreilles avec le fait que l’analyse portait sur le psychisme, très différente en cela des thérapies cognitivo comportementales qui n’hésitent pas à s’adresser directement à tout ce qui est concret, au plus près de la réalité. Dans ce cas également, du reste, aucun thérapeute n’est fondé à intervenir dans la vie de ses patients, sauf demande expressément formulée, voire signée, dans le cadre d’un engagement spécifique.

Ma difficulté est que tu me le fais communiquer, mais je n’y ai pas accès, là où toute personne qui me dirait explicitement que Kipman s’est mêlé de la contacter, alors que je ne le vois plus depuis 27 ans, se verrait demander de me communiquer tout ce qu’il s’est permis de faire, de sorte que je l’y confronte. Je donne accès à toutes les données qui prouvent qu’il ment, à commencer par mon compte ameli. Je n’ai pas les moyens avec mon AAH de le rétribuer, et il n’y a pas de consultation. Rien de plus à ajouter. Il dégage, ni plus ni moins. Au lieu de ça, il se comporte comme totalement dépourvu d’honneur et de décence, s’impose et semble tenter de jouer l’usure. Une manœuvre après l’autre, toutes échouant parce qu’infondées et abusives, mais pendant ce temps il contraint à démarches tout ce qu’il y a de plus agaçantes, et bloque la nécessaire évolution. Encore une fois, je préférerais passer mon énergie à chercher un maire qui nous marie qu’être confrontée à pareils abus. Je ne comprends pas qu’on l’écoute encore après tout ce à quoi il s’est compromis et qui est plus que largement connu. Bien des éléments figurent dans mon fichier Precisions, que je mets à jour et communique régulièrement :

Precisions on Bill Gates’ situation 5, 03112019, 4 PM

Precisions on Bill Gates’ situation, 4 04292018, 1PM

Precisions on Bill Gates’ situation 3, 04072018, 12 AM

Precisions on Bill Gates’ situation 2, 03132018, 1AM

Precisions on Bill Gates’ situation 02282018 4PM

Je vous embrasse fort, toi et les tiens,

Nicole


0 commentaire »

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.

Ce blog

Il prend la suite de précédents qui furent abusivement fermés. Le premier que j'ai eu, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, ouvert le 29 novembre 2008, alors que toute discussion sur le 9/11 se heurtait sur les fora à diffamation et blocage, avait évolué. Il m'était protection nécessaire, du fait du harcèlement évoqué à nouveau sur celui-ci, dénoncé dans des plaintes FBI depuis le 31 décembre 2013, après que mes plaintes en France et près la CEDH ont échoué (classement le 14 février 2012). Les dernières plaintes FBI sont ici : http://1drv.ms/1Ff2Arp

Ce premier blog, http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/, qui fut le plus investi, et son administration, ont été abusivement fermés par over-blog le 24 décembre dernier pour harcèlement d'une hot line qui n'a jamais existé. Je ne peux donc pas garantir les éventuels éléments qui pourraient en être présentés, n'ayant jamais pu le sauvegarder, piratage oblige.

Il a fait l'objet de plaintes que je considère abusives, notamment par la licra, pour les notes déposées ici: http://1drv.ms/1c9TrEP et que je reconnais puisque ce sont des impressions PDF faites après mise en ligne.

Il y a deux plaintes :

- La première a donné lieu à une audition prévue pour le 7 août 2014. La veille, 6 août, j'ai reçu cette lettre de Microsoft : http://1drv.ms/1cE5T0n, qui, se référant à une plainte IC3-FBI dans laquelle je dénonçais le harcèlement, me souhaite d'obtenir satisfaction. Je considère la convocation -donc la plainte- et la lettre indissociables, d'autant plus que Steve Ballmer a démissionné deux jours après mise en ligne de cette note qui dénonce aussi le harcèlement:
http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12156
NB : la note ne semble plus accessible, elle est dans ce dossier : http://1drv.ms/1f3KzCD
Titre choisi sous pression: Comment j'ai été prise pour cible d'un harcèlement visant à casser Bill Gates.

Cette lettre, reçue le 6 août, veille d'audition PJ, m'a été envoyée après nombre de mails évoquant tant le harcèlement que les manoeuvres de la presse pour empêcher Bill Gates de rendre public son désir de reprendre sa place de CEO de Microsoft. Je communiquais ces copies d'écran de mes notes dans ses actus: http://1drv.ms/1QXZpbG.

- La deuxième plainte émane de la licra. Je la pense initiée par Paul Maurer, internaute qui me diffame depuis que je signale le harcèlement, ce que j'ai commencé à faire le 19 avril 2010 par ce référé liberté :
http://1drv.ms/1dvzObj

A noter que j'ai des problèmes de formatage auxquels je ne trouve pas de solution. Déjà, envoyer un billet peut être difficile, mais ensuite, il arrive que je ne regarde pas immédiatement. Quand la police passe en plus petit, ce qui se produit là où un changement de paragraphe manque, ce n'est pas de mon fait, et je n'y peux rien. Je peux tenter de corriger, en renvoyant, ça ne change rien. Il ne faut pas en tenir compte.

Catégories

Archives

Rechercher